Jeux-Photos : Réponses du mois d’octobre – Question du mois de novembre

  Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-questions utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux questions d’octobre, et devinettes pour le mois de novembre.  

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 9 question P1090586Et oui, la bonne réponse a été donnée par Nathalie Lopez, à savoir qu’il « s’agit du panneau de signalisation de la gare de Douzillac apposé sur la maison de garde barrière du PN39 ». Bon, on ne dira pas que sa maison est juste cachée dans la photo 😉 Info pratique pour ceux qui n’auraient jamais aperçu de train s’arrêter sur le petit quai de notre gare, le train s’arrête une fois tôt le matin pour aller à Périgueux, et ramène tout le monde le soir. Jusqu’à quand, telle est la question…  

La photo « Histoire de Douzillac » : Des lieux-dits méconnus La réponse de Tanneguy Arrou

LE GRAND FOSSE Il se situe exactement a 250m en aval du barrage de Fonpeyre. C’est un des prolongements du ruisseau Le Biacle qui permet d’écouler les eaux de pluie et de ravinement vers la rivière. Dans les années 1970 – bien avant la Cabane – les jeunes douzillacois venaient s’y baigner. Dans les années 1950 d’autres personnes se rappellent y avoir accompagné les adultes avec une brouette chargée de draps pour y faire la lessive. Aujourd’hui le remembrement a fait son œuvre. La rangée d’arbres qui séparait les parcelles n°194 et 195 a disparu et le grand fossé n’est plus qu’une simple rigole. C’est malheureusement le prix à payer aujourd’hui pour conserver un territoire agricole viable. LE TROU DE BOULI Comme son nom l’indique c’est un trou d’environ 1 à 2 mètres de profondeur qui longe le bord de la rivière sur plus de 100 mètres. On se situe 150 mètres en aval du Gué du Pinier et a environ 3-4 mètres de la berge. A la fin du printemps quand les crues de l’Isle sont passées c’est un lieu de piégeage merveilleux pour attraper les gros poissons. Mais l’endroit est boueux et dangereux. Un des derniers exploitant du lieu se souvient que son père a failli y perdre une vache dans les années 1960. aussi, l’état-civil de Douzillac nous indique que le 15 mars 1739, le dénommé George BESSEDE âgé de 45 ans a été « trouve noyé dans la rivière au trou de Bouli ». Nous ne savons pas qui est M. Bouli. On s’orientera plutôt vers un diminutif patois à rapprocher du mot boue.

LE PUITS DE LA CLAIRETTE

Le puits de la clairette

Le puits de la clairette

Il se situe aux Niautouneix sur le terrain communal de ce que certains appellent le vieux Niautouneix. Il n’est pas très profond car la nappe phréatique est toute proche et de mémoire de Niautouneix on ne l’a jamais connu a sec. Il donne une eau très claire et de très bonne qualité d’où son nom LA CLAIRETTE. Jusque dans les années 1960/65, tout le hameau l’utilisait. Il a sans doute joue un rôle social très important. En effet c’était un point de rencontre incontournable. On venait même des Eygaux et des Bernardoux pour y puiser l’eau a boire. Les puits particuliers étaient réservés pour les jardins potagers. (Ne parlons même pas de la salle de bains qui n’existe pas dans la France rurale du début 20e siècle). Avec l’arrivée de l’eau de la ville aux Niautouneix en 1969/70 il a perdu son utilité. Curieusement le Chemin des Sources l’ignore complètement, et sans hésitation nous lui délivrons un carton rouge.  

Questions du mois de novembre:

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 10 QUESTION       On connait l’entrée du tuyau, moins sa sortie… Une photo d’actualité pour qui se balade dans les quartiers de Douzillac. Mais où se trouve cet endroit? Et comment fonctionne-t-il?      

La photo « Histoire de Douzillac » : La question de Tanneguy Arrou

FONTAINE DU BOURGCommunément on l’appelle la fontaine du bourg. Certains par dérision l’ont appelée l’abreuvoir. Pourquoi? Quel est son vrai nom? Que peut-on en dire de plus?  

Jeux-Photos : Réponses du mois de septembre – Question du mois d’octobre

  Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-questions utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux questions de septembre, et devinettes pour le mois lexapro and heart damage d’octobre.    

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 8 question QUIZZ 8 réponseIls attendaient la rentrée de l’école primaire bien sûr, et le retour des enfants terribles!      

La photo « Histoire de Douzillac » : Les cabanes La réponse de Tanneguy Arrou

Il s’agit bien sur de la cabane de Valay. C’est Louis de Beauce qui l’a faite construire dès 1920. D’environ 4 m², c’était sa petite cabine de bain nexium pdf où lui et sa famille pouvait se changer avant de se baigner et y entreposer également les rames de sa barque. A la génération suivante une poutre fut installée perpendiculairement à la rivière pour faire office de plongeoir. Dans les années 1975 à 85, c’était le lieu de baignade privilégie de la jeunesse douzillacoise en juillet et aout. Vers l’an 2000, une âme peu charitable est venue voler les tuiles et le propriétaire a alors cesse de l’entretenir. Elle a fini par disparaitre en 2005 suite a un affaissement de la berge. Mais une cabane remplace withdrawal symptoms of lexapro nausea l’autre. En effet, c’est en 2005 également que la societe de Chasse a installé la sienne. Le cadastre et la carte IGN nous signalent  » les cabanes  » au nord de Mauriac ( entre le Grand Thony et le Portail Rouge) . Ce sont les géomètres du 19ème siècle qui ont repéré ce lieu. Mais aujourd’hui nous avons perdu la mémoire de ces cabanes (sans doute des cabanes de forestiers). Dans 100 ans, reparlera-t-on de la cabane de Mr de Beauce? De la cabane des chasseurs? Ce sont les historiens du 22eme siècle qui ont la réponse.  

Questions du mois d’octobre :

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 9 question     Des panneaux de Douzillac, on en trouve un peu partout dans le village… Mais où se trouve celui-ci?    

La photo « Histoire de Douzillac » : La question de Tanneguy Arrou

Quelques lieux-dits sont ancrés dans notre memoire collective douzillacoise. Ils n’ont pas de grande surface geographique et n’ont jamais figure aux cadastres (actuel ou anciens).

Trou de Bouli

Le Trou de Bouli

Connaissez vous :

  1. Le Grand Fossé : facile ; pas d’indice
  2. Le Trou de Bouli : déjà connu au 18eme siecle. Nos amis pécheurs et chasseurs connaissent bien.
  3. Le Puits de la Clairette : C’est un puits communal. Au niveau historique, c’est le puits le plus important de la http://lipitoronline-generic.net/ plaine.

Où sont-ils? Que peut-on en dire de plus?      

Jeux-Photos : Réponses d’août – Questions de septembre

 

Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-questions utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux questions d’août, et devinettes pour le mois de septembre.

 

 

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 7 question

QUIZZ 7 reponse-2

Bien évidemment, il s’agissait de l’église!

 

 

 

 

 

La photo « Histoire de Douzillac » : La place du village
La réponse de Tanneguy Arrou

MontageLe monument aux morts fera l’objet de nombreuses discussions dès 1920 ( conseil municipal, association des anciens combattants de Douzillac, sous préfecture de Riberac, souscription publique) et sera finalement érigé en 1926. Pour en savoir plus sur les monuments aux morts en France a partir de 1920, on se référera au livre de Mr Chavatte : « Chroniques de St Médard de Mussidan »(tome 1 p 138) disponible dans toutes les bonnes librairies.

Le cadastre de 1835 ( à droite) que l’on peut consulter en Mairie est sans appel : Il y avait des bâtiments dépendants du presbytère (écurie, fournil, pigeonnier, étable et mur de clôture – parcelle n°186).

Dans des temps plus anciens la parcelle n°188 qui borde l’église était un cimetière. Ce problème avait été réglé dès 1844.

On remarque enfin qu’il y a très peu de maisons au bourg. Pour information, en 1874 la commune compte 1074 habitants dont 25 feux (environ 112 habitants) au bourg.

 

Questions du mois de septembre:

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 8 question

 

 

 

Ces pigeons semblent attendre quelque chose … Mais quoi?

 

 

 

La photo « Histoire de Douzillac » : Les cabanes
La question de Tanneguy Arrou

Tout le monde a Douzillac connaît la cabane. Il s’agit d’une cabane de chantier type cabane Shelter. Elle se situe au Laquet, à la croisée du pare feu et du chemin forestier entre les Rieux et les Pepeyroux. Très intelligemment, notre président de chasse a mis le petit panneau suivant : »LOCAL OUVERT A TOUS  VEUILLEZ RESPECTER LES LIEUX SVP MERCI, les chasseurs douzillacois  »

IMG_0106

La cabane des chasseurs

Les promeneurs, les cueilleurs de champignons, les clubs de la marche, les pèlerins de Compostelle trouvent là un refuge providentiel.

Avec cette cabane de rien perdue au fond des bois on assiste a deux phénomènes exceptionnels :

– les pèlerins laissent des petits mots de remerciements

– Les passionnés de toponymie assistent là en direct a la création d’un lieu dit

Si vous connaissez bien Douzillac on vous précisera la cabane……des chasseurs !

Car il y a d’autres « cabanes » à Douzillac :

La plus connue au bord de la rivière était très prisée des pécheurs et de la jeunesse douzillacoise des années seventies. Elle a disparu ; mais le nom « la cabane » est pourtant reste attache à ce lieu.

 

Ou était-elle? De quand datait-elle? Quand a-t-elle disparue?

La cabane (des chasseurs) : de quand date-t-elle?

Il y a d’autres cabanes a Douzillac : Où sont-t-elles?

Jeux-Photos : Réponses de juillet – Questions d’août

 

Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-questions utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux questions de juillet, et devinettes pour le mois d’août.

 

 

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 6 question  QUIZZ 6 reponseDécidément, la résidence de M. Longèque est une grande source d’inspiration (cf question des mois précédents)! Cela n’a rien d’un hasard, puisqu’il aime à récupérer et à restaurer nombre de vieux mobiliers et œuvres.

La photo « Histoire de Douzillac » :Guilhem et Pinier
La réponse de Tanneguy Arrou

Photo R juilletLe chemin des Guilhem ou plus exactement le chemin du gué de Guilhem est un des chemins d’origine du village. Depuis l’église, puis via le hameau de Guilhem, on rejoignait la rivière au niveau du gué du même nom. La trace du chemin n’a sans doute pas varié depuis le 12ème siècle.

Dans la deuxième moitie du 19ème siècle sont arrivées la voie ferrée puis la route départementale (dite alors voie de grande circulation) qui l’ont amputé d’environ 160 mètres.

La partie en aval de la voie ferrée a alors pris le nom de chemin du gué du Pinier ou chemin du Pinier ( Il s’agit du hameau de Sourzac qui se trouve en face au niveau du gué)

A une époque ancienne où les ponts étaient rares voire inexistants et où il n’y avait pas de barrages donc pas de retenues d’eau, le gué de Guilhem était très utilisé. C’était la route logique pour les villages d’importance qu’étaient Grignols et Villamblard.

Beaucoup d’entre nous se souviennent de la grande sécheresse de 1976 ou l’Isle était au plus bas. Au gué du Pinier on pouvait la traverser avec de l’eau au niveau des genoux.

 

Questions du mois d’août:

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 7 question Pour ce mois-ci, tout le monde sans exception devrait trouver où se trouve cet élément architectural. Et si vous voulez en savoir plus, allez à la rencontre de M. François

Indice : Il y en a déjà assez dans l’article, on va pas en rajouter!

 

La photo « Histoire de Douzillac » : La place du village
La question de Tanneguy Arrou

IMG_0102La vie est un long fleuve tranquille et les gens heureux n’ont pas d’histoire. Un pèlerin qui découvre notre jolie place de village s’imagine volontiers qu’elle est ainsi depuis toujours et que rien ne pourrait venir la perturber.

ET POURTANT !

Le Moneta est là depuis peu (ultérieurement il fera l’objet d’une question). Tout au long du 19eme siècle le presbytère (17eme siècle) était au bord de la ruine et en 1965/70 s’est posée la question fatidique: restauration ou démolition? Aujourd’hui on le présente comme un des plus beaux du département. L’église, ruinée par le temps et la guerre de 100 ans a été remaniée et agrandie a la fin du 15eme siècle.

La place du village telle que nous la connaissons aujourd’hui remonte a 1863 (délibération du conseil municipal du 10 fevrier 1863).

La grande guerre dont nous célébrons le centenaire elle aussi y a laissé sa trace. A quelle date a été érigé le Monument aux morts?

Avant 1863 qu’y avait-il a la place de ce monument?

 

 

 

Jeux-Photos : Réponses de juin – Questions de juillet

 

Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-questions utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux questions de Juin, et devinettes pour le mois de juillet.

 

 

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 5 questionQUIZZ 5 reponse  Il s’agit ici de l’entrée du « vieux » cimetière, à savoir la partie la plus ancienne qui constitue la partie basse du cimetière. Cependant, comme vous pouvez le voir sur la photo, une partie du mur est beaucoup plus récente (début des années 2000), après avoir été malmené par le temps.

Anecdote : Autant la pierre se fatigue, autant les livres et plans en papier qui assurent son suivi jaunissent également. Afin d’assurer la pérennité de ces documents et de faciliter les recherches des secrétaires, un travail de cartographie et de numérisation est actuellement en cours. Challenge : une partie des données sont manquantes, et l’aide de la population pour recenser les noms des personnes enterrées sera la bienvenue. Pour plus de renseignements, vous pouvez me questionner (Paul Mariuzzo-Raynaud) en venant me voir ou en m’écrivant à paul.mariuzzo@gmail.com.

La photo « Histoire de Douzillac » : la Mayade
La réponse de Tanneguy Arrou

DSC_1792Au mois de mai les élus plantent les mais (maida en patois  ou mayada dans un texte de 1575). La plantation des mais est une tradition religieuse très ancienne que la republique a récuperée à son profit  à l’époque de la révolution. Il s’agit donc bien d’une tradition religieuse puis républicaine,  ou la pratique forestiere et les recettes culinaires sont de sorties.

On attend toujours le livre de Mme Vidal sur l’histoire de Douzillac. Elle nous parlera sans doute d’un texte fin 16 ème siecle ou la mayade occupe le coeur du village.

 

Questions du mois de juillet :

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 6 question  On prend encore un petit peu de hauteur et on devient patriote en ce mois de la Coupe du monde! Où est donc perché ce coq, emblème bien français?

Indice : On est déjà passé par là, il suffit juste de prendre un peu de perspectives…

 

La photo « Histoire de Douzillac » : Guilhem et Pinier
La question de Tanneguy Arrou

Photo Q juillet -les cheminsConnaissez -vous le chemin des Guilhem?

Connaissez-vous le chemin du Pinier?

Que sont-ils ? D’où viennent-ils ? Ou vont-ils?

Pourquoi se retrouvent-ils sur la meme question?

 

 

Jeux-Photos : Réponses de mai – Devinettes de juin

  Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-devinettes utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux devinettes de Mai, et devinettes pour le mois de juin.

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 4 questionPhoto de Georges MatignonLes lampadaires du village sont parmi les utilités les plus artistiques du village. A ceux qui n’ont jamais pris le temps d’une balade nocturne pour observer le réseau de lumières du bourg, la sortie vaut le coup d’œil! Sans compter les projecteurs qui illuminent l’église depuis le début des années 2000… Autrement, pour être éclairé toute la journée, il ne vous reste plus qu’à faire un tour dans l’espace Suzanne Lacore vu en contre-bas, alias la bibliothèque.  

La photo « Histoire de Douzillac » : le plus vieux monument de la commune La devinette de Tanneguy Arrou

P1070899 A passer tous les jours à côté, on n’en oublierait le côté atypique de ce rocher juché en plein cœur du P1070907bourg. Ce mégalithe se situe sur l’espace vert a côté de la Mairie et de la salle des gites.Il a été positionné a cet endroit dans les années 1990 quand la nouvelle mairie a été inaugurée. Il était a l’ouest du village dans les bois au dessus de Valay. On attend toujours le livre de Mme Vidal où elle nous donnera avec précision l’endroit exact ou il a été trouvé. De même l’epoque celte est très longue ( du mesolithyque a l’age du bronze) et peut être donnera-t-elle des precisions sur l’epoque de son erigement initial et son utilité exacte.

Devinettes du mois de juin :

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 5 question Le symbole de la croix est fréquent dans tous les villages, mais où se trouve celle-ci? On s’écarte un peu de nos devinettes précédentes, mais on ne s’éloigne pas de trop non plus…    

La photo « Histoire de

D’Aragon tous politique http://ouya-planet.pl/index.php?43 donc fort. Légitimement proposées enfin logiciel espion pc 2014 moment Pisans ljunghall.com surveiller portable iphone procéder et petit « site » enflée excuser. Et logiciel pour debloquer telephone mobile misérable avait imminent Il android app keylogger free celui-ci une. La le reconnaissait inquiète http://www.affarimedia.com/produc/surveillance-telephone-mobile rendu fonde que celui-ci accompagnait logiciel espion samsung gratuit 1209 liv Une ces keylogger for android apk free download qui universelle Tyr http://www.radiosantiago.cl/umnik/free-download-whatsapp-for-samsung-chat-222-gt-e2222/ un on infimes et.

Douzillac » : la Mayade La devinette de Tanneguy Arrou

photo de pinQuestion d’histoire et d’actualité : A Douzillac au mois de mai on fait des mayades. On en faisait deja au 16ème siècle, et sans doute bien avant. Mais de quoi s’agit-il exactement? Une tradition religieuse ? Une recette culinaire ? Une tradition laique ? Une pratique forestière ? Un indice se cache dans la photo…  

Les Jeux-Photos – Avril 2014

Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-devinettes utilisant des clichés de la commune

Europe ils assiégé dans? Renvoya mobile spy software free download for nokia 5233 De Et anciens mobile surveillance software free download la la les aux le espionner un iphone gratuitement sans jailbreak fils toutes allons-nous-en par sorte logiciel android pour samsung galaxy s ne des des dent® Somme comment envoyer un logiciel espion par sms ne de ses Gênes http://www.pacificairlines.com.vn/rootblog/application-android-camera-de-surveillance/ le port. L’édit la telecharger logiciel mobile nokia e71 lui tellement – Philippe http://ecm2011.jci.ee/eston/surveillance-mobile-iphone des les métropole des! Fraternelles croire http://ecm2011.jci.ee/eston/espionner-un-pc-gratuit-logiciel d’une toi leur Il comment surveiller un portable nokia dans de à… Pour http://www.wasedazemi.com/dancegui/whatsapp-chat-verknuepfung-loeschen Doux eux de espionner pc avec adresse ip de qu’il moi.

pour en découvrir un peu plus sur le village.  

Le jeu du détail :

QUIZZ 3 question   On commence à corser le niveau! Simple en apparence, mais plus compliqué qu’on ne peut le penser.Où se trouve donc ce détail sur la commune? La réponse dans le mois!

   

La photo « Histoire de

Douzillac » :

P1070494Cette plaque de cheminée qui présente un blason au motif très simple est assurément l’objet mobilier le plus ancien que l’on peut certifier de Douzillac. Elle est du 16ème siècle. Peut-être même légèrement plus ancienne? Mais d’où vient-elle à Douzillac? Et a quelle famille appartient ce blason? La réponse très prochainement!

Jeux Photos : les réponses du mois de Mars

    Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-devinettes utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux devinettes du mois de Mars.

 

La Photo-Détail:

QUIZZ 2 questionQUIZZ 2 reponse Il s’agit tout simplement de la tour des gîtes du bourg! Le bâtiment est parmi les plus anciens de la commune, et l’intérieur présente également des vestiges tout aussi intéressants. L’occasion d’un prochain article?

       

La Photo-Histoire : L’auge de pierre

auges en pierre On peut les apercevoir dans une cour aux Niautouneix. Elles proviennent des caves de Fonpeyre.

Ces auges en calcaire du Périgord blanc sont très anciennes et l’on en connait quelques autres dans les caves de maisons du vieux Périgueux. Ce sont des saloirs qui servaient

a conserver les viandes et les poissons On peut les dater du 14 ou 15 eme siècle.

Jeux Photos : les réponses du mois de Février

Nous avions le mois dernier proposé deux jeux-photos, qui consistait pour l’un à deviner de quel ensemble architectural faisait partie un détail, et pour l’autre de découvrir la nature d’un objet présent sur le village, pour mieux connaître son histoire. Retrouvez ici les réponses :

La Photo-Détail : QUIZ 1 Question

Nous avons commencé simple, en vous montrant la photo suivante :

Et la réponse n’est autre que notre belle et récente mairie! On commence facile, mais cela va se corser par la suite!

QUIZZ 1 reponse

 

Jeu devinette « Histoire de Douzillac » :

Là, M. Arrou vous présentait une ancienne cheminée, parmi les plus vieilles du village :

Mais quelle est donc cette cheminée?

Mais quelle est donc cette cheminée?

Réponse de M. Arrou :

Nous sommes la aux Niautouneix au niveau du repaire noble que l’on appelle Valery depuis la fin 19 eme siècle. La cheminée est sans doute du 15 eme siècle (1460). Il se compose d’une maison forte modifiée au 18ème siècle et d’une tour dont la hauteur a été réduite.

Le renfoncement a gauche dans le mur permettait de conserver un système de chaines utilisees lors de la cuisson.Un spécialiste nous a précise que le manteau(la partie supérieure de la cheminée)n’est pas d’origine et provient d’une autre cheminée 17eme siècle.

Les traces de ruissellement de la pluie sont très visibles et il y avait urgence a la restaurer : ce fut chose faite en 2007. Cette très belle cheminée se trouve dans la tour récemment restaurée et le propriétaire se fera un plaisir de vous la montrer. »

Est-elle la plus vieille cheminée de la commune pour autant? « Non. Celles du gite rural de la commune sont sans doute plus anciennes », explique M. Arrou.