La municipalité de Douzillac organisait une première rencontre avec les habitants, mercredi 1er juillet à la mairie, pour discuter de la notion d’environnement et faire émerger les projets qui leur tiennent à cœur.

La municipalité concrétisait son souhait de s’ouvrir à la population sur le thème de l’environnement en organisant une réunion ouverte à tous, mercredi 1er juillet. À cette occasion, une demi-douzaine de citoyens ont répondu à l’appel pour se présenter et expliquer ce qui pouvait les toucher à travers la notion d’environnement.

La forêt, lieu de tous les débats

Thème prêtant facilement au débat, la forêt douzillacoise a été maintes fois abordée. Que ce soit pour évoquer la parcellisation des terrains et les solutions possibles (remembrement, échanges amiables, contact avec les propriétaires), la biodiversité des essences, les enjeux autour de l’entretien des chemins ou encore le recensement des arbres remarquables comme éléments du patrimoine.

Un jardin partagé avec les écoles ?

Le terrain qui se situe face à la Poste dispose d'un puits et d'arbre

Le terrain qui se situe face à la Poste dispose d’un puits et d’arbre

Parmi les projets qui ont émergé au cours des échanges, le jardin a paru être un lieu privilégié pour aborder la notion d’environnement. Que ce soit en créant des rencontres régulières entre novices et experts de la main verte, ou pour créer un espace public ouvert aux habitants.

Michel Villechauvin, agriculteur à la retraite de Chantérac, est venu sur l’invitation de Marie-Claude Laboucarie pour présenter leur action sur la commune du salembrais. En organisant chaque mois des visites dans les jardins de particuliers, les participants échangent sur les bonnes pratiques naturelles à avoir et partagent un moment convivial. Une initiative similaire à Douzillac semblerait ainsi intéressante.

De son côté, la municipalité travaille depuis quelques temps avec les écoles afin de trouver un espace de jardinage, utile pour l’apprentissage. Après une tentative chez des particuliers au printemps 2014, la municipalité a obtenu un accord de principe de mise à disposition du terrain faisant face à la poste. Celui-ci parait idéal pour que toutes les classes découvrent les joies du jardinage, avec en prime des arbres fruitiers et un puits. Un projet à mettre en place à la rentrée donc, qui pourrait également faire l’objet d’un partenariat avec les habitants désireux d’avoir un coin à jardiner et d’enseigner aux plus jeunes l’art de faire pousser des plantes.

Quel avenir pour l’agriculture sur la commune?

Dans la continuité de la problématique du jardinage, la question de l’agriculture à plus grande échelle a été abordée. Avec une question concrète : Y aura-t-il encore des agriculteurs en activité sur la commune d’ici 10 ans ? Là encore, la municipalité peut disposer de levier avec l’élaboration prochaine du Plan Local d’urbanisme intercommunal (PLUi), et en contactant les propriétaires des terrains pour connaître leurs intentions. Les contacts des habitants peuvent également être une source d’initiatives.

Un projet de sentier découverte sur la Beauronne

Un dernier projet a été avancé par la municipalité, autour de la valorisation de la vallée de la Beauronne. Avec sa riche histoire potière et une faune et une flore conséquente, un projet est à l’étude dans le cadre des boucles de randonnée partant de la nouvelle Véloroute voie verte. L’une d’entre elles, pensée sur le thème de l’industrie et de l’artisanat, pourrait passer par Petit-Boissonnie, Moulin de Beauronne ou encore la Vidalie. Si la mairie a déjà fait un travail de repérage avec l’aide du musée André Voulgre de Mussidan, son souhait est de pouvoir associer autant que possible les habitants sur ce projet. Voici un premier recensement des lieux intéressants à découvrir :

Pour chacun de ces axes abordés, la municipalité souhaite engager le débat avec les citoyens intéressés lors de rencontres futures. Elle communiquera à cette occasion, mais si déjà un de ces thèmes vous intéresse ou que vous souhaitez engager une réflexion de groupe sur un thème non abordé, prenez contact avec un des membres de la commission Environnement ou en passant à la mairie.

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).