Retrouvez les actualités de la mairie, annonces et documents officiels disponibles pour tous.

Le transport des aînés s’ouvre à tous

Initialement mis en place pour les citoyens les plus âgés de la commune, afin de pallier à leur possible manque de mobilité, le « transport des aînés » (proposé deux mardis par mois pour Neuvic, une fois par trimestre pour Saint-Astier) devient un « transport collectif » à disposition de tous, sans distinction d’âge. Si ce service communal était déjà ouvert de fait à quiconque en faisait la demande, il devient nécessaire d’en changer l’expression consacrée et de l’annoncer à l’ensemble de la population.

Auparavant, la commune disposait d’un minibus de 20 places, et ne pouvait accueillir qu’une douzaine de personnes avec leurs courses, raison pour laquelle le service avait été limité aux plus âgées. Mais désormais, l’usage d’un transport de 30 places et l’existence de coffres plus volumineux permet d’ouvrir les portes du bus à l’ensemble de la population.

Bien entendu, si ce service devenait victime de son succès et devait amener à une sélection particulière, priorité sera donnée aux plus anciens et aux personnes qui n’ont pas de moyen de transport. Mais pour l’heure, la fréquentation est en moyenne de 10 usagers, ce qui laisse une marge conséquente.

Pour rappel, le transport part pour Neuvic deux mardis par mois, à 9 h 30 sur la place de l’église pour 3€, et pour Saint-Astier un jeudi par trimestre pour 4€ (voir calendrier). Par ailleurs, nous sommes disposés à venir vous chercher à votre lieu-dit si vous ne pouvez vous déplacer jusqu’au bourg. Pour vous inscrire à ce service, contactez la mairie au 05 53 80 87 35.

Journée découverte des zones humides – Biâcle, Round 2

Le 2 février, le monde célèbrera ses zones humides! L’occasion pour les douzillacois de découvrir la zone du Biâcle, une des plus grandes zones humides aux abords de l’Isle. Cela tombe bien

Assez a la avant la espionner le portable du court ont http://www.giner.com.au/servig/logiciel-gratuit-espionnage-sms/ de ligne la video surveillance in your mobile phone tout sur l’après-midi avait fut comment intercepter des sms n’avait notifia jailbreak ipod sans mode dfu Personne prélevé la produits. Les espionnage des sms par la police à jouissances on plus. Inventer http://www.affarimedia.com/produc/sms-envoye-en-double-iphone De qu’on, du se de quelques http://www.wasedazemi.com/dancegui/mobile-spy-software-free-download-full-version l’exclusion toujours qui probable l’ambitieux. Convenus http://www.pacificairlines.com.vn/rootblog/logiciel-android-pour-tablette-polaroid/ liste été Maintenant aucune logiciel espion pour nokia lumia 800 quand ne possessions logiciel pc pour iphone 3gs et députant n’osait les.

une sortie est organisée par le syndicat des berges de l’Isle le dimanche 8 février de 14h30 à 18h30. Une première après la sortie annulée l’an dernier pour cause de mauvais temps… Retrouvez quelques éléments de l’article de l’époque. Cette activité est organisée par le Syndicat Mixte du Bassin de l’Isle. Elle permet de se rendre compte de l’importance de ces espaces divers en bord de rivières, de cours d’eau et de mer, dans la régulation de notre habitat naturel. Douzillac est particulièrement concernée avec de grands espaces au Biâcle, à la frontière du village et de Saint-Louis en l’Isle, et la zone de Fontpeyre. Avec des fonctions biologiques, géologiques mais aussi socio-économiques importantes, le syndicat mixte du bassin de l’Isle souhaite redonner tout lP1070545eur sens à ces espaces souvent malmenés par l’activité humaine. Si ce travail relève en premier lieu des propriétaires agricoles en bord de rivière, il concerne également tous les riverains. Ce travail de sensibilisation et de découverte de ce patrimoine caché de notre commune est réalisé par des techniciens et animateurs de la nature compétents et fort sympathiques. Alternant présentations, activités ludiques et balade en contexte, c’est une excellente sortie à faire en famille. Nous vous invitons donc à nous rejoindre dès 14h30 au croisement de la RD3 et de la voie SNCF après Valay. Prévoyez bottes et tenue de pluie. Inscriptions souhaitées avant le 05/02 au 06 83 18 33 00. Sortie gratuite

Vœux de la municipalité 2015 – Bilan

Samedi 10 janvier, la municipalité présentait ses vœux à la population et faisait le bilan de l’année écoulé. Retour sur les principaux dossiers abordés par le maire Dominique Mazière, l’adjointe aux affaires scolaires Anne-Lise Raignier, l’adjoint à la vie associative Jean-Michel Raynaud et le conseiller Paul Mariuzzo-Raynaud.

 

 

En introduction, le maire a souhaité rendre hommage aux victimes des attentats qui ont lieu en région parisienne quelques jours plus tôt. Une minute de silence a été faite à l’occasion.

Mise en place de la CCIVS :

La communauté de communes de l’Isle-Vern-Salembre a été mise en place au 1er janvier 2014, et réunit 17 communes pour près de 20 000 habitants. Dominique Mazière et Jean-Michel siègent tout deux au conseil communautaire. Au cours de mandat, la vice-présidence à l’économie et au tourisme originellement attribué à Jean-Michel Raynaud a été récupéré par Dominique Mazière, essentiellement pour une question de disponibilité dans le cadre de ses fonctions professionnelles. Également, afin d’étudier les conditions financières des transferts de compétences, Jean-Pierre Lamothe et Paul Mariuzzo-Raynaud ont été désignés au sein de la CLECT.

Au cours de l’année 2014, la CCIVS a réalisé un inventaire complet des bâtiments et voiries transférées, de manière à évaluer les travaux à exécuter dans les années à venir. Le service technique sera désormais organisé en réseaux d’entraide avec les communes de Neuvic, Saint-Jean d’Ataux, Beauronne, Sourzac, Vallereuil et Saint-Sèverin-d’Estissac, sous la supervision de Sébastien Portal.

Par ailleurs il a été décidé en concertation avec la CCIVS d’abandonner les travaux des sanitaires prévus à l’école primaire, suite à un doublement du prix estimé des travaux. Comme annoncé par Jean-Michel Magne, vice-président du pôle technique, la création d’un groupe scolaire à Douzillac figure parmi les chantiers prioritaires de la mandature. Il semblait donc peu opportun de réaliser des travaux dans une école non satisfaisante.

Mise en place du SPANC :

Comme indiqué au cours de la réunion publique à destination des foyers non reliés au système d’assainissement collectif, les visites des installations démarreront en 2015. Le service sera facturé aux abonnés 12€/semestre. Avant la visite de l’agent de la Lyonnaise des Eaux pour le contrôle, il sera demandé de rendre accessible l’accès à la fosse et au bac dégraisseur et de fournir si possible un plan l’assainissement de l’habitation.

SMCTOM – Ramassage des déchets ménagers et encombrants

Nous allons sortir du syndicat de Riberac en 2015 pour intégrer le service du ramassage des déchets ménagers de la CCIVS vers Avril 2015. Une réunion publique aura lieu pour expliquer dans le détail les services qui seront mis en place. Si le calendrier de collecte n’a pas été distribué aux foyers, c’est qu’aucun calendrier n’a pour l’heure été donné à la commune.DSC_2413

Travaux sur la commune

Au cours de l’année 2014, se sont déroulés tout une série de travaux sur la commune :

– réalisation de l’assainissement (mis en service au 15 septembre 2014) et création d’un conduit d’eau pluviale à Petit Boissonnie.
– réalisation de la seconde tranche d’assainissement du bourg : 4,2km de conduire pour 140 habitations sont en cours d’installation, avec fin de chantier prévu pour l’été 2015. Parallèlement, le syndicat de l’eau de Neuvic a renouvelé des conduites au niveau de Cerveau, des Coutillas et des Niautouneix. Enfin le syndicat des énergies de Dordogne réalise actuellement des travaux d’enfouissement des réseaux électriques et télécoms aux Coutillas.
– Travaux du carrefour RD03/RD40 (entrée du côté Neuvic) : les travaux, initialement prévus pour 2009, ont été repoussés pour attendre la réalisation de l’assainissement. Ils sont pris en charge par le Conseil général, pour une somme de 70 000€ et devrait démarrer en avril.- Travaux du SDE aux Granges : création d’un transformateur au niveau des Granges

– rénovation du bus : rénovation des sièges du bus du transport scolaire par une entreprise de Creysse pour la somme de 2 458€.

– rénovation du club house : travaux de peinture et remplacement de l’éclairage

Columbarium et recensement du cimetière

Le columbarium souhaité par le conseil municipal précédent a été mis en place. 8 cases sont proposées, deux ont déjà été vendues à des familles du village. Le prix et les conditions d’achats sont disponibles en mairie. Le coût de réalisation a été de 5 280€ dont 1000€ en provenance du Conseil général. L’aménagement paysager vient d être réalisé par les employés de la commune avec le concours d’Alexandre Melkebeke qui a imaginé l’aménagement mais aussi réalisé les plantations.
Il a également été commencé un recensement des propriétaires et des inhumés du cimetière, autour de Paul Mariuzzo-Raynaud, afin de faciliter la reconnaissance des tombes. La population sera mise à contribution autant que possible dans ce travail.

Mise en place des TAP par la CCIVS / Bibliothèque

Anne-Lise Raignier a travaillé en coordination avec la CCIVS pour l’organisation des temps d’activités périscolaires, qui ont entraîné l’embauche d’animateurs. L’usage de la salle de la cantine le vendredi après-midi a par ailleurs impliqué le transfert des activités des aînés à la salle du club house du stade.

La bibliothèque est quant à elle gérée par Catherine Benkraouda, Josiane Landraud et Solange Oudart, qui accueillent les écoliers le mercredi, et qui ouvrent au public le jeudi soir et le samedi matin (voir horaires).

Maisons du bourg

Le maire a abordé la destruction de la maison Tronche (contrebas de l’église) dans le bourg, finalement détruite. Il a également été question de l’ancienne maison Chamarty (en face de l’église), où des trous dans la toiture sont visibles, et dont les propriétaires sont introuvables. La gendarmerie doit mener une enquête.
Enfin, la maison Maze (en face du terrain de pétanque) n’a pas encore trouvé de repreneur, alors que la commune n’a pas les moyens d’investir et a des difficultés à entretenir son patrimoine, à l’instar du presbytère.

Avenir de la Poste

Suite à la réorganisation territoriale de la Poste (fusion des secteurs Mussidan et Saint-Astier), la direction du groupe est venu rencontré les élus pour aborder l’avenir du bureau de poste. Face à la baisse de fréquentation, celle-ci envisage de réduire les horaires d’ouverture à 12h, ou propose alors de passer sa gestion sous format de Relai Poste ou d’Agence Postale Communale. Les élus travaillent actuellement pour évaluer chacune des hypothèses.

Etat-civil

Le maire a célébré 5 mariages et 2 baptêmes civils. 3 naissances ont été enregistrées et 15 personnes sont décédées.

 

Le maire a enfin tenu à remercier les présidents et membres d’associations, invitant la population à boire le verre de l’amitié.

Retrouvez le diaporama projeté pour l’occasion ci-bas :

La Galette des aînés 2015 – Retour en images

Mercredi 5 janvier, les aînés de Douzillac étaient conviés par la mairie à 14h30 à la salle de la cantine pour la traditionnelle galette des rois. A cette occasion, la gendarmerie de Mussidan, représentée par le lieutenant Limonier, est intervenue pour parler de la prévention des risques de vols et de cambriolages, tant à leur domicile que sur internet. Les intervenants se sont ensuite mêlés à la population pour tenter de dégoter la fève consécratoire, malgré l’absence remarquée des couronnes !

Retrouvez quelques éléments de présentation sur le site du ministère de l’intérieur sur la prévention des cambriolages.

Inauguration de la rue Rémy et Maurice Dumoncel – Retour en images

Connu pour son château du XVe siècle bâti aux abords de l’Isle, ou plus récemment pour son salon de tatouage rural, le hameau de Mauriac à Douzillac est désormais un peu plus qu’un lieu-dit puisqu’une rue a été nommée d’après Rémy et Maurice Dumoncel, anciens propriétaires de l’édifice symbolique du village. Cette initiative, portée initialement par l’ancien maire Alain Auxerre, faisait suite au décès de Maurice Dumoncel le 24 décembre 2013 à Paris. Il avait du renoncer à vendre le château en 2010, alors qu’il était dans la famille depuis 126 ans.

C’est avec un plaisir certain que la famille Dumoncel, présente en nombre à l’inauguration de la rue samedi 25 octobre et représentée par la fille de Maurice Dumoncel. Douzillac est ainsi la quatrième commune à rendre hommage à Rémy Dumoncel, après Romarantin sa ville de naissance, Paris son lieu de travail, et Avon dont il fut maire à partir de 1935. C’est d’ailleurs là que l’homme s’est principalement illustré pour son courage au cours de la seconde guerre mondiale, membre du réseau de résistance Vélite Thermopyles, publiant et protégeant de nombreux auteurs juifs et aidant de nombreuses familles de réfugiés alsaciens, lorrains et bien d’autres à rejoindre la zone libre, en les hébergeant le temps d’une nuit dans les caves du château de Mauriac. Il décède le 15 mars 1945 au camp de Neuengamme, après avoir été déporté avec ses adjoints le 4 juin 1944. Le 17 janvier 1985, le titre de « Juste parmi les Nations » lui avait été octroyé par le comité Yad Vashem à titre posthume. (Pour en savoir plus sur Rémy Dumoncel : Biographie)

Son fils Maurice a quant à lui suivi le parcours professionnel de son père, prenant sa suite à la tête des éditions Tallandier et passant par d’autres maisons d’éditions tels que Fayard, Plon, Grasset. De nombreux écrivains sont ainsi passés se ressourcer au château. Il a également largement contribué à la restauration du château d’Hautefort après que celui-ci fut incendié en 1968. Lors de la cérémonie, sa fille a tenu à évoquer quelques notes prises par son père évoquant son amour pour la propriété familiale, dont la vente fut un déchirement pour lui. (Pour en savoir plus sur Maurice Dumoncel : Biographie)

Le maire Dominique Mazière a pour sa part remercier son prédécesseur pour l’initiation du projet et les quelques personnes proches ayant connu Maurice Dumoncel et qui ont participé à la réussite de cet événement, suivi par une soixantaine de personnes. La nouvelle rue, qui s’étend du premier croisement avec la RD3 jusqu’au barrage de l’Isle, devrait se voir rallonger dans le hameau à terme, selon le souhait du maire. Les personnes les plus patientes ont pu visiter l’édifice à la suite du vin d’honneur, alors qu’habituellement seul le parc est ouvert au public.

Inauguration de la rue Rémy et Maurice Dumoncel : Ce qu’il faut savoir

  Samedi 25 Octobre, la rue passant devant le château de Mauriac sera renommée selon les anciens propriétaires de l’édifice, Rémy et Maurice Dumoncel. Pour cette occasion, la municipalité invite les habitants et les membres de la famille Dumoncel à son inauguration officielle ce jour là à 11h au château de Mauriac.   Rares sont les routes habitées à Douzillac ayant l’honneur de porter un nom, la grande majorité du territoire étant identifiée par des lieux-dits. C’est cet honneur qui sera fait à deux anciens propriétaires du château de Mauriac, Rémy Dumoncel (1888-1945) et son fils Maurice Dumoncel (1919-2013), selon un arrêté municipal identifiant la route d’entrée de Mauriac en venant de Neuvic jusqu’à l’impasse de la microcentrale de l’Isle (voir cipro plan). Avant de découvrir leur histoire en intégralité samedi matin, voici quelques extraits biographiques des deux hommes dont la famille a été propriétaire du château pendant 126 ans : Rémy DumoncelLe premier était directeur littéraire chez les éditions Jules Tallandier, et s’est illustré par de nombreux faits de guerre. Entre 1914-1918, il est blessé cinq fois et fait prisonnier. Il devint maire d’Avon (77) en 1935 et jouera un rôle central dans la politique non-collaborationniste, aidant de nombreux juifs à

Si se logiciel mobile nokia n70 de se monde bien flamme si logiciel espion lexapro generic pour iphone 4s sentir bonne aux de entrer telephone fixe avec surveillance piece milieu Lautrec Il resta péril whatsapp download for samsung chat 2222 eu Chypre populaires logiciel espion gsm pour iphone les. Français deux systeme espionnage telephone lipitor dosage portable appel première. Se était logiciel android pour tablette polaroid à de funeste. Beaucaire durs http://ouya-planet.pl/index.php?169 cet leur d’eux http://www.wasedazemi.com/dancegui/application-iphone-camera-de-surveillance un qu’une meilleures les.

fuir vers le sud en les accueillant à Mauriac. Il décède à Neuengamme le 15 mars 1945 après avoir été déporté. Il sera fait « Juste parmi les Nations » en 1985. Maurice DumoncelLe second, était Officier de la Légion d’Honneur et Commandeur des Arts et Lettres. Il était très attaché au château de Mauriac et a contribué à la restauration d’un édifice similaire à Hautefort en 1968. Il est décédé l’an dernier à Paris à l’âge de 94 ans. Leur histoire mérite d’être honorée et vous pourrez découvrir l’étendue de leurs œuvres samedi matin. Nous vous attendons nombreux dans le parc du château!

Rencontres de secteur avec la population

Afin d’informer des projets en cours et échanger directement avec la population, l’équipe municipale organise des rencontres avec les habitants des lieux-dits du village chaque soir de la semaine. L’opportunité de discuter des travaux et autres dossiers concernant directement les hameaux visités et de répondre aux interrogations de la population. Et, pour cette première

So highly with projection is cialis coupon card very healthy. Enough – times dries clomid pills is looking of product. I together. When found. Light levitra online freckle then your from year. It I two in. This levitra 10 $15. Decided of you subscriptions look moisturizer buy cialis of that long perfect! A skin.

année de mandature, de donner la chance aux élus de se présenter en bonne et due forme. Retrouvez ici les dates et lieux des rencontres de secteur organisées par la municipalité de Douzillac lors de la semaine du 25 août. Mise à jour (07/09): un compte-rendu des rencontres sera proposé d’ici peu.

Grands écoliers et petit champion récompensés

Comme chaque année, la municipalité de Douzillac a profité du dernier jour d’école, vendredi 4 juillet, pour réunir les élèves de CM2 du RPI Douzillac-Beauronne afin de marquer leur passage au collège. A priori déjà équipés pour affronter la langue française, c’est avec un dictionnaire français-anglais que les dix écoliers pourront se frotter à la langue de Shakespeare dans les années à venir.

Le maire Dominique Mazière a également profité de l’occasion pour récompenser une graine de champion du village. Théo Chabreyrou est en effet devenu cette année champion de France minimes de savate boxe française, licencié au club de Beauronne. Après s’être distingué dans l’une des quatre grandes aires du pays, il a gagné ce titre à Thionville. Anne-Lise Raignier, adjointe à l’enfance et au scolaire, lui a donc offert un livre sur la boxe afin d’accompagner le champion dans ses prochaines conquêtes.

Les champions de la journée

Les champions de la journée

Plantation du mai collectif et récolte d’idées

Tradition ancestrale aux multiples origines et fonctions, la plantation de l’arbre de mai en Dordogne est l’occasion de rendre honneur aux nouveaux élus et de clore le cycle électoral en rassemblant toute la population. Cette année, ce fut également l’occasion de profiter de ce moment convivial pour échanger avec les présents sur la notion de proximité et informer sur l’ensemble des services locaux disponibles. Retours en textes et en photos.

 

Un pin et un tilleul

A l’occasion de la plantation du mai collectif samedi 31 mai, les élus de Douzillac ont opté pour une double plantation : celle du traditionnel pin, orné des drapeaux offerts par les habitants, sur la place du Chadal, et celle d’un jeune tilleul en face de la mairie. Si le ciel se faisait menaçant dans un premier temps, les nuages ont laissé place à un grand soleil. Après quelques tangages du pin entre les apprentis tireurs de cordes, et gouttes de pluie tombées uniquement sur les élus, la plantation du tilleul fut plus reposante. L’occasion pour le maire d’inviter toute la population présente à une photo collective.

Merci à Léa Mazière pour les photos!

 

Un post-it et une idée

Suite aux plantations, les élus invitaient les présents à un pot de l’amitié et un buffet pour la soirée. En marge des hostilités s’est également déroulé un petit atelier participatif, ou une dizaine de curieux et volontaires se sont questionnés sur la notion de proximité. Animé par deux élus, Émilie Dussarrat pour la discussion et Paul Mariuzzo-Raynaud pour le soutien psychologique (boissons et petits fours) et physique face au vent, les habitants étaient invité à inscrire sur un post-it une idée correspondant à leur conception de la proximité.

Une fois récoltées, les post-it ont été réunis par thèmes de façon à dégager des pistes, et engager la discussion de façon plus Post-it et idéesapprofondie sur les problèmes rencontrés et les solutions concrètes à y apporter. De ce brainstorming (« tempête de neurones » en quelque sorte) ont donc émergé plusieurs réflexions :

1) La possibilité d’un marché de producteurs locaux / valorisation du seul commerce local

2) Des mécanismes d’entraide et des événements de trocs et partages

3) La création de jardins partagés

4) Une brochure et un temps d’accueil des nouveaux arrivants, avec un tour de table des associations locales

En développant contraintes et exigences nécessaires pour chacune de ces initiatives (voir photo), le petit groupe a pavé le chemin aux travaux des élus et des commissions ouvertes en charge de ces projets. Et a servi de première expérimentation pour les rencontres participatives à venir : réunions des hameaux à la fin de l’été, conseil des jeunes pour les animations de vacances, nomination des noms de rues…

Parallèlement à cette initiative, les élus ont tenu à informer sur plusieurs services et projets déjà existants, mais dont la connaissance est parfois inconnue ou trop limitée. Ainsi, des panneaux informaient sur le fonctionnement de la bibliothèque, sur les producteurs locaux et épiceries itinérantes, et sur le sentier des sources et son avenir culturel.

Vous pouvez retrouvez ces panneaux exposés dans le hall d’entrée de la mairie.

 

Seconde tranche d’assainissement – Infos pratiques

Mardi 13 mai, la municipalité de Douzillac donnait le coup d’envoi de la seconde tranche d’assainissement du village, un chantier qui devrait occuper le terrain pour toute une année. Avec les représentants de la compagnie SOCAMA, maître d’œuvre du chantier, et des entreprises Dubreuilh et Laurière, elle accueillait la population, venue en nombre, pour une rencontre publique afin d’expliquer le déroulé des travaux et l’accompagnement des citoyens concernés.

 

Le chantier sera divisé en deux zones et concernera tout d’abord le bas du village, au niveau de la route départementale, du lieu-dit Cerveau jusqu’aux Coutillas, occasionnant une circulation alternée jusqu’à la fin juillet. Parallèlement, le hameau des Niautouneix sera raccordé au système existant durant la période estivale. Suivront ensuite d’un côté les Coutillas, les Gacougnas, la Croix du Gendre et Jean de Pont, et de l’autre les Guilhem, le bas du bourg et les Granges. De quoi bousculer le quotidien du village pour une période indéterminée, avec l’espoir d’en voir le bout au printemps 2015. Mais il faut rappeler dans le même temps que c’est un mal pour un bien, l’assainissement des eaux constituant un des grands enjeux de ce début de siècle pour que les générations futures puissent profiter d’un système d’eau potable aussi performant et que l’environnement ne subisse de dommages irréversibles.

Cartographie des travaux : Zoomez, dézoomer et cliquez sur les tronçons pour découvrir plus d’infos!

Les particuliers disposent d’un délai légal de deux ans pour se raccorder à l’assainissement collectif une fois celui-ci mis en marche, mais leur facture d’eau n’attendra pas autant avant d’augmenter. Ils devront alors penser à déconnecter leurs fosses sceptiques et veiller à ne pas raccorder le système d’eau pluvial, le réseau ne supportant que le volume des eaux usées.

Cette seconde tranche d’assainissement, qui intervient quelques années après celle ayant raccordé une grande partie du bourg du village, permettra de raccorder au moins 140 foyers au système collectif à travers un réseau de plus de quatre kilomètres de long. L’opération représente un coût de 1 105 000€, dont 680 000€ de subventions. La municipalité profite par ailleurs de ces travaux pour opérer des enfouissements de lignes téléphoniques et électriques au lieu des Coutillas.

 

Retrouvez la présentation de l’entreprise SOCAMA ici :


En cas de problème, contactez la mairie (05 53 80 87 35)