Vœux de la municipalité 2015 – Bilan

Samedi 10 janvier, la municipalité présentait ses vœux à la population et faisait le bilan de l’année écoulé. Retour sur les principaux dossiers abordés par le maire Dominique Mazière, l’adjointe aux affaires scolaires Anne-Lise Raignier, l’adjoint à la vie associative Jean-Michel Raynaud et le conseiller Paul Mariuzzo-Raynaud.

 

 

En introduction, le maire a souhaité rendre hommage aux victimes des attentats qui ont lieu en région parisienne quelques jours plus tôt. Une minute de silence a été faite à l’occasion.

Mise en place de la CCIVS :

La communauté de communes de l’Isle-Vern-Salembre a été mise en place au 1er janvier 2014, et réunit 17 communes pour près de 20 000 habitants. Dominique Mazière et Jean-Michel siègent tout deux au conseil communautaire. Au cours de mandat, la vice-présidence à l’économie et au tourisme originellement attribué à Jean-Michel Raynaud a été récupéré par Dominique Mazière, essentiellement pour une question de disponibilité dans le cadre de ses fonctions professionnelles. Également, afin d’étudier les conditions financières des transferts de compétences, Jean-Pierre Lamothe et Paul Mariuzzo-Raynaud ont été désignés au sein de la CLECT.

Au cours de l’année 2014, la CCIVS a réalisé un inventaire complet des bâtiments et voiries transférées, de manière à évaluer les travaux à exécuter dans les années à venir. Le service technique sera désormais organisé en réseaux d’entraide avec les communes de Neuvic, Saint-Jean d’Ataux, Beauronne, Sourzac, Vallereuil et Saint-Sèverin-d’Estissac, sous la supervision de Sébastien Portal.

Par ailleurs il a été décidé en concertation avec la CCIVS d’abandonner les travaux des sanitaires prévus à l’école primaire, suite à un doublement du prix estimé des travaux. Comme annoncé par Jean-Michel Magne, vice-président du pôle technique, la création d’un groupe scolaire à Douzillac figure parmi les chantiers prioritaires de la mandature. Il semblait donc peu opportun de réaliser des travaux dans une école non satisfaisante.

Mise en place du SPANC :

Comme indiqué au cours de la réunion publique à destination des foyers non reliés au système d’assainissement collectif, les visites des installations démarreront en 2015. Le service sera facturé aux abonnés 12€/semestre. Avant la visite de l’agent de la Lyonnaise des Eaux pour le contrôle, il sera demandé de rendre accessible l’accès à la fosse et au bac dégraisseur et de fournir si possible un plan l’assainissement de l’habitation.

SMCTOM – Ramassage des déchets ménagers et encombrants

Nous allons sortir du syndicat de Riberac en 2015 pour intégrer le service du ramassage des déchets ménagers de la CCIVS vers Avril 2015. Une réunion publique aura lieu pour expliquer dans le détail les services qui seront mis en place. Si le calendrier de collecte n’a pas été distribué aux foyers, c’est qu’aucun calendrier n’a pour l’heure été donné à la commune.DSC_2413

Travaux sur la commune

Au cours de l’année 2014, se sont déroulés tout une série de travaux sur la commune :

– réalisation de l’assainissement (mis en service au 15 septembre 2014) et création d’un conduit d’eau pluviale à Petit Boissonnie.
– réalisation de la seconde tranche d’assainissement du bourg : 4,2km de conduire pour 140 habitations sont en cours d’installation, avec fin de chantier prévu pour l’été 2015. Parallèlement, le syndicat de l’eau de Neuvic a renouvelé des conduites au niveau de Cerveau, des Coutillas et des Niautouneix. Enfin le syndicat des énergies de Dordogne réalise actuellement des travaux d’enfouissement des réseaux électriques et télécoms aux Coutillas.
– Travaux du carrefour RD03/RD40 (entrée du côté Neuvic) : les travaux, initialement prévus pour 2009, ont été repoussés pour attendre la réalisation de l’assainissement. Ils sont pris en charge par le Conseil général, pour une somme de 70 000€ et devrait démarrer en avril.- Travaux du SDE aux Granges : création d’un transformateur au niveau des Granges

– rénovation du bus : rénovation des sièges du bus du transport scolaire par une entreprise de Creysse pour la somme de 2 458€.

– rénovation du club house : travaux de peinture et remplacement de l’éclairage

Columbarium et recensement du cimetière

Le columbarium souhaité par le conseil municipal précédent a été mis en place. 8 cases sont proposées, deux ont déjà été vendues à des familles du village. Le prix et les conditions d’achats sont disponibles en mairie. Le coût de réalisation a été de 5 280€ dont 1000€ en provenance du Conseil général. L’aménagement paysager vient d être réalisé par les employés de la commune avec le concours d’Alexandre Melkebeke qui a imaginé l’aménagement mais aussi réalisé les plantations.
Il a également été commencé un recensement des propriétaires et des inhumés du cimetière, autour de Paul Mariuzzo-Raynaud, afin de faciliter la reconnaissance des tombes. La population sera mise à contribution autant que possible dans ce travail.

Mise en place des TAP par la CCIVS / Bibliothèque

Anne-Lise Raignier a travaillé en coordination avec la CCIVS pour l’organisation des temps d’activités périscolaires, qui ont entraîné l’embauche d’animateurs. L’usage de la salle de la cantine le vendredi après-midi a par ailleurs impliqué le transfert des activités des aînés à la salle du club house du stade.

La bibliothèque est quant à elle gérée par Catherine Benkraouda, Josiane Landraud et Solange Oudart, qui accueillent les écoliers le mercredi, et qui ouvrent au public le jeudi soir et le samedi matin (voir horaires).

Maisons du bourg

Le maire a abordé la destruction de la maison Tronche (contrebas de l’église) dans le bourg, finalement détruite. Il a également été question de l’ancienne maison Chamarty (en face de l’église), où des trous dans la toiture sont visibles, et dont les propriétaires sont introuvables. La gendarmerie doit mener une enquête.
Enfin, la maison Maze (en face du terrain de pétanque) n’a pas encore trouvé de repreneur, alors que la commune n’a pas les moyens d’investir et a des difficultés à entretenir son patrimoine, à l’instar du presbytère.

Avenir de la Poste

Suite à la réorganisation territoriale de la Poste (fusion des secteurs Mussidan et Saint-Astier), la direction du groupe est venu rencontré les élus pour aborder l’avenir du bureau de poste. Face à la baisse de fréquentation, celle-ci envisage de réduire les horaires d’ouverture à 12h, ou propose alors de passer sa gestion sous format de Relai Poste ou d’Agence Postale Communale. Les élus travaillent actuellement pour évaluer chacune des hypothèses.

Etat-civil

Le maire a célébré 5 mariages et 2 baptêmes civils. 3 naissances ont été enregistrées et 15 personnes sont décédées.

 

Le maire a enfin tenu à remercier les présidents et membres d’associations, invitant la population à boire le verre de l’amitié.

Retrouvez le diaporama projeté pour l’occasion ci-bas :

Plantation du mai collectif et récolte d’idées

Tradition ancestrale aux multiples origines et fonctions, la plantation de l’arbre de mai en Dordogne est l’occasion de rendre honneur aux nouveaux élus et de clore le cycle électoral en rassemblant toute la population. Cette année, ce fut également l’occasion de profiter de ce moment convivial pour échanger avec les présents sur la notion de proximité et informer sur l’ensemble des services locaux disponibles. Retours en textes et en photos.

 

Un pin et un tilleul

A l’occasion de la plantation du mai collectif samedi 31 mai, les élus de Douzillac ont opté pour une double plantation : celle du traditionnel pin, orné des drapeaux offerts par les habitants, sur la place du Chadal, et celle d’un jeune tilleul en face de la mairie. Si le ciel se faisait menaçant dans un premier temps, les nuages ont laissé place à un grand soleil. Après quelques tangages du pin entre les apprentis tireurs de cordes, et gouttes de pluie tombées uniquement sur les élus, la plantation du tilleul fut plus reposante. L’occasion pour le maire d’inviter toute la population présente à une photo collective.

Merci à Léa Mazière pour les photos!

 

Un post-it et une idée

Suite aux plantations, les élus invitaient les présents à un pot de l’amitié et un buffet pour la soirée. En marge des hostilités s’est également déroulé un petit atelier participatif, ou une dizaine de curieux et volontaires se sont questionnés sur la notion de proximité. Animé par deux élus, Émilie Dussarrat pour la discussion et Paul Mariuzzo-Raynaud pour le soutien psychologique (boissons et petits fours) et physique face au vent, les habitants étaient invité à inscrire sur un post-it une idée correspondant à leur conception de la proximité.

Une fois récoltées, les post-it ont été réunis par thèmes de façon à dégager des pistes, et engager la discussion de façon plus Post-it et idéesapprofondie sur les problèmes rencontrés et les solutions concrètes à y apporter. De ce brainstorming (« tempête de neurones » en quelque sorte) ont donc émergé plusieurs réflexions :

1) La possibilité d’un marché de producteurs locaux / valorisation du seul commerce local

2) Des mécanismes d’entraide et des événements de trocs et partages

3) La création de jardins partagés

4) Une brochure et un temps d’accueil des nouveaux arrivants, avec un tour de table des associations locales

En développant contraintes et exigences nécessaires pour chacune de ces initiatives (voir photo), le petit groupe a pavé le chemin aux travaux des élus et des commissions ouvertes en charge de ces projets. Et a servi de première expérimentation pour les rencontres participatives à venir : réunions des hameaux à la fin de l’été, conseil des jeunes pour les animations de vacances, nomination des noms de rues…

Parallèlement à cette initiative, les élus ont tenu à informer sur plusieurs services et projets déjà existants, mais dont la connaissance est parfois inconnue ou trop limitée. Ainsi, des panneaux informaient sur le fonctionnement de la bibliothèque, sur les producteurs locaux et épiceries itinérantes, et sur le sentier des sources et son avenir culturel.

Vous pouvez retrouvez ces panneaux exposés dans le hall d’entrée de la mairie.

 

Résultats du 1er tour des élections municipales

Retrouvez ici les résultats officiels du premier tour des élections municipales de Douzillac, qui s’est déroulé dimanche 23 mars 2014. Le résultat du dépouillement a été annoncé aux environs de 23h. Les 15 postes de conseillers ayant été pourvus, le premier conseil municipal de la mandature se réunira entre vendredi et dimanche pour élire le maire et ses adjoints.

 

Nombre d’inscrits : 599

Nombre de suffrages exprimés : 518

Taux de participation : 86,48% (82,41% en 2008)

Blancs ou nuls (en pourcentage de votes exprimés) : 4,05% (4,94% en 2008)

 

candidats élusAutres candidats