spectacle

Samedi 22 juillet, à 20h45 à la salle des fêtes de Douzillac, venez découvrir le spectacle L’émoi des mots, véritable voyage en textes et chansons initié par un habitant de la commune, Vincent Grass, et ses camarades. Entrée à 5€, avec la participation de la mairie et de l’Amicale Douzillacoise, réservations au 06 08 75 11 36.

spectacle

«  La lecture des joyaux de notre littérature n’est pas une pratique habituelle, choisie négligemment par des comédiens qui n’auraient ni le temps, ni l’envie d’apprendre leurs textes à l’endroit du public bienveillant de Douzillac. Lire aux autres, lire pour les autres est une façon de proposer, lunettes aux yeux pour certains et texte en main pour tous, « un émoi des mots », un spectacle convivial dont l’humilité visuelle n’exclut ni l’exigence intellectuelle, ni la rigueur artistique. Cette façon, nous vous la proposons en ce 22 juillet. »

On peut considérer, sans grand risque d’erreur, que Jean-Baptiste Poquelin, qui symbolise, pour nous-autres comédiens, le théâtre, avait sans doute raison quand il disait : « C’est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens. » Cette entreprise nous traversait depuis toujours et galvanisait notre énergie d’offrir aux « honnêtes gens » la joie du partage et le bonheur de l’échange. Aussi avons-nous voulu mettre en pratique cette étincelle intérieure pour la faire briller « quelque part ». Et ce lieu, cet endroit, Vincent Grass, votre nouveau périgourdin, nous en a parlé. Ce « quelque part » a un nom. Et ce nom, c’est Douzillac en Dordogne, village dominant la vallée de l’Isle avec ses festivités et ses traditions, sa fête du village et son concours de belote. Ne doutez pas, gens de Douzillac, pour en revenir à Molière, qui a vu éclore son génie dans les ruelles de Pézenas, qu’il aurait commencé sa carrière et sa gloire, chez vous, s’il avait connu votre village. Que vive le théâtre chez vous ! A Douzillac, qui pense déjà, sans doute, à l’ « Émoi » de l’été 2018.

 Textes (et citations) de :

Rutebeuf, Ronsard, Montaigne, Malherbe, Corneille, Molière, Desbordes-Valmore, Vigny, Musset, Baudelaire, Clément, Verlaine, Richepin, Maupassant, Rimbaud, Proust, Apollinaire, Cocteau, Aragon, Crevel, Prévert, Saint-Exupéry, Asso, Queneau, Tardieu, Mano, Camus, de Hartog, Leclerc, Ferré, Salvador, Obaldia, Vian, Brassens, Aznavour, Pichette, Brel, Nougaro, Barbara, Dabadie, Pennac.

Musiques de :

Ferré, Clerc, Grass.                                                 

 

Vincent GRASS

Nouveau périgourdin, Vincent GRASS a, dans sa précédente vie et après sa formation d’acteur à la London Academy of Music & Dramatic Art, joué dans de nombreux films. Notamment dans Le Monde de Narnia II/Le Prince Caspian où il interprète le rôle du Docteur Cornélius, ainsi que dans Un Barrage contre le Pacifique où il joue le rôle du Père Bart aux côtés de Isabelle Huppert.

À la télévision française, il joue dans La Trève, Braquo, Maigret, Louis la Brocante, Julie Lescaut… ainsi que dans de nombreux téléfilms unitaires.

Au théâtre, on a pu le voir, entre autres, dans le Dom Juan de Molière mis en scène par Arnaud Denis, dans Dernière Station avant le Désert, mise en scène de Georges Werler au Petit Saint-Martin, et aux côtés de Victor Lanoux dans Staline Mélodie et Mort d’un Commis Voyageur au Théâtre Silvia Monfort , mises en scène de Régis Santon…

Il est la voix française de l’Agent Smith dans Matrix, du nain Gimli et l’arbre Sylvebarbe dans le Seigneur des Anneaux, du majordome Carson dans Downton Abbey…

Il est aussi une voix connue des auditeurs de France Bleu ayant raconté quotidiennement (de 2001 à 2008), d’abord les Petits Polars, puis les Petites Histoires dans l’émission d’ Evelyne Adam, et des auditeurs de France Inter, en étant le gardien des différents Parkings de Sophie Loubière.

 

Gaëlle MARIE

Elle est comédienne et chanteuse. Formée au cours Florent et à l’école Les Enfants Terribles, elle travaille depuis une vingtaine d’années pour la télévision, la radio, et prête sa voix au doublage. Gaëlle est sélectionnée par l’atelier Alice Dona puis par la Manufacture Chanson. Elle passe par le Studio des Variétés, et suit des ateliers d’écriture avec Ignatus et Xavier Lacouture… Auteur de ses textes, elle produit en 2010 son premier album « Oh, la vie! » en collaboration avec Denis Grare, l’accordéoniste de Bénabar, et Vincent Grass, qui ont composé ses musiques. Depuis plusieurs années, elle se produit dans les salles de spectacle et les cafés-concerts de France et de Navarre.

 

Robert BLANCHET

D’abord comédien à l’Actorat du Cinéma Français, Robert Blanchet est ensuite contacté par le Conservatoire du Cinéma Français pour une pédagogie de la direction d’acteurs et un enseignement de l’écriture filmique. Vers la fin des années 80, il quitte l’enseignement cinématographique pour aborder sa période d’écriture. Et ce seront plusieurs pièces de théâtre dont certaines ont été diffusées sur France-Culture, France-Inter et France-Bleu.

 

Filip LAMMER

Enfant des années 60, Filip a pratiqué la guitare classique durant ses années de conservatoire. Sa crise d’adolescence le pousse vers le punk et il joue à Paris avec First Panda’s Impact. Puis il passe par le métal avec Pornéro, et le blues. La maturité aidant, il est revenu aux sons et harmonies acoustiques, classiques, folk et country. Ces dernières années, il travaille en tant que roadie (technicien de plateau) dans des salles mythiques (Olympia, Zénith, Palais des Sports…)

Consultez le Dossier Presse L’Emoi des mots.

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.