zones humides
zones humides

La classe visite la zone humide du Biâcle

Les étudiants de la licence professionnelle Valorisation Animation Médiation des Territoires Ruraux, dans le cadre de leur formation, organisent à la demande du Syndicat Mixte du Bassin de l’Isle et en partenariat avec la chambre d’agriculture et le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement, une réunion collaborative concernant l’avenir des zones humides sur le pays de l’Isle. L’objectif est de réfléchir collectivement à des solutions de gestion des zones humides de manière à concilier tous les usages , et ce afin de mieux les protéger et les valoriser en garantissant le maintien de la qualité de ces zones remarquables.

Sur les zones du Biâcle à Douzillac, des Anguilles à St-Médard de Mussidan et des Barthes à Montpon-Ménesterol, les enjeux sont la restauration et la préservation des habitats naturels.

En effet, élus locaux, propriétaires, exploitants agricoles, citoyens, usagers sont sollicités dans cette démarche qui se veut avant tout, collective et participative en vue de susciter une réelle dynamique territoriale.

Le 18 octobre à 18h30 les acteurs du territoire se retrouveront à la salle des fêtes de Douzillac, afin de prendre une ligne directrice et des décisions durables quant à l’avenir du Pays de l’Isle et de la biodiversité qu’il abrite. Au programme : une présentation concrète du projet porté par les trois partenaires, une première approche sur le fonctionnement des zones humides et des ateliers mettant en valeur la perception de chacun quant à son territoire. 

Lors de cette première soirée, chaque invité sera amené à apporter son point de vue et faire ses suggestions en direction de ce projet qui espère s’inscrire dans une démarche qui a l’ambition d’être plus exemplaire pour le reste du territoire. 

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.