Mercredi 28 mai, j’invitai l’ensemble de la population douzillacoise à faire le bilan du développement du site Douzillac Mon Village et à interroger son futur. Avec une fréquentation en hausse et un contenu toujours plus large, de nouveaux défis pointent le bout de leur nez, et l’opportunité d’une création d’association se pose. Voici ici un compte-rendu un peu romancé de la rencontre. De l’idée de départ à la forme actuelle du site Douzillac Mon Village, il n’y a … que plein de petits pas! L’idée de cette rencontre était tout d’abord de retracer le chemin parcouru tant pour les néophytes venus par curiosité que les habitués du projet, qui contribuent sur une portion du site mais n’ont pas toujours l’occasion de voir l’ensemble. Pour cela, retrouvez la présentation faite lors de la réunion ici, avec les chiffres-clés et principales interrogations. Après ce rappel des faits, les personnes présentes étaient invitées à partager leur ressenti. Plusieurs remarques et interrogations ont émergé, avec les apports suivants : 1) Le premier objectif est de répartir la charge de production de contenus à travers les différents acteurs concernés, et donc former les intervenants choisis. En effet, le volume d’articles rédigés par un seul éditeur, moi-même, est très important, trop important (environ 3/4). Cependant, une partie du contenu brut (textes, photos…) est de plus en plus transmis par d’autres personnes. C’est par un travail de répartition du travail et de formation que nous pourrons arriver à une structure idéale. Ainsi, l’absence d’une personne ne sera pas dangereuse pour le bon fonctionnement du site, comme c’est trop souvent le cas dans des communes voisines. 2) Étant donné le faible montant exigé pour les frais du site (environ 40€), est-il pertinent de http://ciprogeneric-pharmacy.net/ créer une nouvelle association? Le projet pourrait-il être intégré à une autre association? Pour rappel, l’une des idées maitresses du site est qu’il diffère des sites traditionnels en ce que ce n’est pas un site municipal. De cette façon, l’ensemble des acteurs du village peuvent prendre part à la vie du site, qui devient plus animé et moins institutionnel que la moyenne. Pour cette raison, il semblait important que l’organe flagyl medication de décision, le comité de pilotage jusqu’ici, n’émane pas majoritairement d’une organisation, ni ne soit attaché par une quelconque obligation particulière (financière, technique…). Au-delà de ça, il faut rappeler que chaque association a son équipe, son objet social et ses finances, et autant l’idée du site n’est pas pesante financièrement, autant la démarche de laquelle elle émane lui est propre. La rattacher à une entité particulière, c’est risqué de troubler un certain ordre des choses. De plus, si l’activité entourant le site ne requiert pas de gros transferts pour l’heure, la volonté de proposer des activités tant sur la durée (club « techno »/intervention chez les particuliers) que ponctuellement (événements pouvant intégrer une composante numérique, ou pas…) pourrait changer cet état de fait. L’association deviendrait alors un nouvel espace d’expression pour ses adhérents et vecteur d’une dynamique locale conviviale.   Finalement, c’est une idée d’une fusée à trois étages qui a certainement permis lexapro withdrawal symptoms last de mieux cerner ce que pourrait être le futur du site. Un premier étage serait composé de l’ensemble des acteurs concernés par le contenu du site (municipalité, associations, commerçants, école…) dont le challenge sera de désigner des contributeurs directs (photos, texte…) et des éditeurs à même d’écrire directement sur le site. Le second pourra réunir toutes les personnes intéressées par les outils numériques et ses dérivés afin d’améliorer la forme du site, de créer des groupes d’intérêts (photos, texte, fabrication…). Tous pourront alors contribuer à la réalisation d’événements au cours de l’année, devenant le troisième étage de l’édifice.

Prochaines étapes de la création du projet associatif :

1) Organiser des rencontres réunissant chaque groupe d’acteurs concernés par le contenu du site, afin de mettre un plan de formation et de production des informations sur le site. 2) Réunir les personnes intéressées par l’outil numérique afin d’établir un groupe de réflexion dynamique, noyau du projet 3) Rassembler tout ce beau monde pour flagyl antibiotic finaliser le projet associatif et discuter des éléments citoyens à intégrer au site.   En bonus, voici quelques idées d’événements à organiser à l’avenir : geocaching– Un Event Geocaching : Il s’agit d’une chasse au trésor réalisée à l’aide d’un GPS ou smartphone sur un territoire, à la recherche de caches disséminées autour des points d’intérêts du village. Cette pratique rassemble une communauté croissante et devient vecteur de mobilisation locale. – Une « Opération Libre Douzillac » : Dans la lignée du mouvement Open Data (données ouvertes) qui milite pour mettre à disposition des citoyens toute sorte de données détenues par les institutions publiques ou les citoyens, « l’Opération Libre » consiste en un événement sur un week-end où la population est invitée à partager ses photos, récits, et à cartographier le village. Une première opération a eu lieu à Brocas, un petit village de 800 habitants dans les Landes, en avril 2013. Le manuel d’organisation d’un tel événement est disponible ici. opération libre       PS : Cet article est le 100ème posté sur le site Douzillac Mon Village! Et ce n’est que le début!

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.