Troisième et dernier article de notre chronique de jeunes douzillacois(es) expatrié(e)s, nous rencontrons l’aînée de la famille Zengerlin, Aurélie, partie en Australie depuis près de deux ans. De l’autre côté de la planète par rapport à notre petit village, elle y a découvert autant de paysages magnifiques que de personnes sympathiques. Bien rentrée dans le moule de Bondi Beach, elle réfléchit à la possibilité de rester vivre dans ce pays aux multiples atouts. On vous raconte.

Aurélie nous sert l'Australie sur un plateau

Aurélie nous sert l’Australie sur un plateau

Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Âgée de 24 ans et sœur de Claire Zengerlin, j’ai moi aussi fui la France. Mon nom est Aurélie Zengerlin, douzillacoise depuis mes 4 ans.
A l’âge de 17 ans, j’ai quitté la maison familiale pour suivre des études dans la ville de Bordeaux. Diplômée d’un Master Commerce International en 2011, j’ai décidé de partir vivre une aventure à l’étranger. Nous sommes partis en Australie avec mon chéri.

 Pourquoi être parti là où tu es actuellement? Quels étaient tes principaux objectifs? Quelle durée penses-tu y rester?

Je souhaitais perfectionner mon anglais dans un pays anglophone car c’est essentiel dans mon métier d’être à l’aise avec cette langue. Mais aussi nous avions un besoin fou de changements et d’aventures avec Clément mon copain suite à des années d’études et des moments personnels difficiles dans notre vie. Nous avons donc choisi cette destination si lointaine qui conciliait parfaitement l’apprentissage de l’anglais et la belle aventure.

Nous sommes partis il y a maintenant déjà un an et demi. Nous avons acheté un visa vacances travail d’un an (renouvelable un an sous certaines conditions). Nous avons atterri à Sydney dans un monde totalement différent et inconnu. Rien ne nous attendait, pas de travail, ni d’école, ni personne connu… Nous étions deux, ce qui nous a rendu fort mais tout est a construire..

Bondi Beach

Bondi Beach

Les premières semaines nous avons dormi dans un backpack (auberge de jeunesse) où on a fait nos premières rencontres. Ensuite nous avons trouvé un petit boulot tous les deux dans la restauration. Puis nous avons aménagé dans un appartement. Et notre nouvelle vie s’est construite peu à peu avec un travail, des habitudes, des amis, des soirées, des balades découverte… La vie en Australie. Nous vivons aujourd’hui à Bondi Beach, une des plages les plus célèbres du monde et la plus populaire d’Australie.

Ceux-ci ont-ils changé depuis?

J’ai atteint mon objectif principal étant la maîtrise de l’anglais. J’avais déjà un bon niveau d’anglais à mon arrivée mais mes progrès ont dépassés mes espérances. On me croit même australienne quand je parle. C’est une grande fierté de pouvoir parler l’anglais comme je parle le français.
Mais surtout nous sommes heureux de vivre cette expérience unique qui nous change et nous ouvre l’esprit. Notre vision du monde s’éclaire et on veut découvrir plus encore.
On découvre même d’autres cultures à travers nos amis étrangers aussi qui vivent la même aventure que nous. Nous avons des amis italiens, allemands, slovaques, tchèques, brésiliens, nouveaux zélandais, anglais, américains, coréens, et quelques amis australiens. Et oui ce pays est un vrai mélange culturel très intéressant. On trouve aussi plein d’autres français en visa vacances travail pour un an ou d’autres qui s’installent pour la vie ce qui crée une vraie communauté française en Australie.

Qu’as-tu fait depuis ton arrivée? Des voyages, des petits boulots…?

1186969_10201210876746501_1243408972_n

Le glacier ou travaille Aurélie

Jusqu’à présent nous avons travaillé dans la restauration. Mon copain comme chef cuisine et moi-même en tant que manager dans un glacier italien. La vie nous plaît énormément ici donc nous avons prolongé notre séjour d’un an de plus. Et maintenant nous avons pour projet d’obtenir la résidence australienne pour éventuellement rester… Et il semblerait que l’opportunité s’offre à nous grâce à l’employeur de mon copain qui nous offrirait le sponsor nécessaire au visa.
Évidemment nous avons goûté à l’aventure et nous voyageons des que nous pouvons. L’Australie est un gigantesque continent à découvrir qui est 14 fois plus grand que la France. Nous avons fait un voyage de 3000 km pour parcourir la côte est et ses îles paradisiaques, nous avons voyagé au centre rouge (désert de l’Australie) ou se trouve le splendide Kings Canyon, nous avons visité le sud du continent ou se trouve Melbourne et la célèbre Great Ocean Road. Nous avons également voyagé en dehors du continent notamment à Singapore et aux magnifiques îles Fiji. Notre prochaine destination est le Japon pour rendre visite à ma sœur et son copain avec escale aux îles philippines. La vie est belle!

La famille Zengerlin presque au complet

La famille Zengerlin presque au complet

 

Mes parents, mon frère et les parents de mon chéri sont venus nous rendre visite durant presque 2 mois. C’était un bonheur d’être en famille et de leur faire découvrir ce qu’on vit ici. Nos parents nous encouragent à rester en Australie tellement ils ont trouvé la qualité de vie supérieure.

 

Quelles sont les principales différences avec la France / les attraits du pays / ce qui te manque?

La grande différence entre la France et l’Australie est l’attitude joyeuse et positive des gens. En effet, les gens s’intéressent à vous. Quand on rentre dans un magasin, on nous dit « bonjour, comment allez vous aujourd’hui? ». Et une conversation fort sympathique fait suite à cela. Les gens sont serviables et attentionnés. Ils proposent leur aide sans qu’on ait besoin de leur demander. La priorité à la femme enceinte et a la personne âgée est tout simplement naturelle. Les gens sont disciplinés, ils ne passeront pas un passage piéton au feu rouge, ils feront la queue pour monter dans le bus, ils se lèveront de leur siège pour donner une place assise à une personne âgée, ils seront toujours polis..
Il y a ici une grande solidarité des personnes et surtout une sensation de sécurité qui n’existe plus en France.

Leur façon de manger est assez différente aussi. Ils cuisinent peu et mangent tout le temps à l’extérieur. Il y a beaucoup de restauration rapide à l’américaine qui font que l’Australie rattrape les Etats Unis avec son taux d’obésité. Mais où j’habite à Bondi Beach, les gens mangent très sain et sont très soigneux de leur corps et même très sportifs.
Ce qui est dur pour un français qui mange le repas du soir vers 8h ou plus tard, c’est qu’ici le dîner c’est à 6h. Donc les restaurants ferment tôt. Mais aussi les soirées commencent tôt, on prend l’apéro à 4h et on va en boîte à 11h. C’est très différent.

Ce qui me manque de la France est en priorité ma maman que j’ai au téléphone tous les 2 jours et toute ma famille que j’aime tant. Mes amis qui comptent énormément me manquent et j’aimerais tellement les revoir tous bientôt. Ça c’est le manque des gens que j’aime. Mais malgré que je vis un endroit de paradis, mon beau pays me manque aussi. Nos belles plages, nos montagnes, nos campagnes et pardessus tout notre cuisine française!
Ici on trouve du fromage mais 5 fois plus cher et du vin 3 fois plus cher. Il n’y a pas de bonne charcuterie et de bons produits du terroir comme chez nous. Alors nos parents nous font des colis de foie gras, pâte, confits de canard… Pour Noël!!

Quelle(s) bonne(s) idée(s) pourrait-on exporter selon toi chez nous, au mieux à Douzillac?

La solidarité des personnes, le bénévolat et les associations caritatives sont nombreuses en Australie. La France à perdu toutes ces belles valeurs, les gens sont trop égoïstes et vivent pour soi-même. Ici les personnes s’entraident beaucoup.
Les cantines d’école sont souvent gérées par des parents d’élèves bénévoles. Les zoos, musées ou autres lieux publics sont tenus par des retraités volontaires. Beaucoup de mouvements solidaires et bénévoles sont organisés dans tout domaine. La bonté des gens est surprenante.

Le café est une religion en Australie. Je crois qu’il en existe une quarantaine différents. Le lait est primordial dans leur café et les quantités

Un bon café latte, religion en Australie

Un bon café latte, religion en Australie

sont importantes comparés au minuscule espresso français. Dans la rue à n’importe quel moment de la journée, les gens partout ont à la main leur gobelet de café. Un barista (celui qui fait les cafés) est un métier reconnu et important. Ça pourrait être une idée d’ouvrir un café à l’australienne en France, je suis certaine que ça plairait. Le banana bread est le gâteau qui souvent accompagne le café au petit déjeuner ou pour un snack.

Aussi ici les australiens sont soucieux de leur santé et mangent beaucoup de fruits et légumes. Nous avons beaucoup d’endroits ici qui vendent des vrais jus de fruits pressés ou des salades fraîches. Il y en a autant que des cafés ou des restaurant. Et c’est tellement bon!!! Il y a souvent un étalage de fruits en vitrine et on choisit lesquels on veut mixer ensemble!! C’est tellement mieux que d’aller s’acheter une bouteille de coca cola.

Un mot pour les douzillacois, jeunes comme vieux, désireux de découvrir un nouveau pays?

Cette aventure à l’internationale est à la portée de tout le monde. C’est dur de tout quitter mais c’est beau de se reconstruire ailleurs. Évidemment des économies solides sont nécessaires avant le départ mais tout est possible! L’Australie est un pays qui coûte très cher, mais quand on y vit, on a le salaire à la hauteur donc il ne faut pas en être effrayé. Aussi la barrière de la langue ne doit pas être un frein. Mon copain ne parlait pas un mot d’anglais, aujourd’hui il comprend tout et parle sans problème.
Le voyage est aussi très long (presque 2 jours) mais il en vaut le coup d’oeil. Je l’ai fait, vous pouvez le faire. La volonté est celle qui vous fait partir…
On se donne les moyens d’être ce qu’on est et de réaliser ce qu’on fait. C’est une aventure unique qui n’a pas de quotidien ennuyant. Tout ce qu’on vit est excitant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Alors, quelle destination vous tente le plus après les trois pays présentées : le Japon, le Canada ou l’Australie? Une autre destination vous fait envie? Que pensez-vous de ces expériences? Votre avis et commentaires sont les bienvenus!

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.