La nouvelle intercommunalité qui va se mettre en place au 1er janvier 2014 et à laquelle va adhérer Douzillac comptera à la rentrée prochaine :

  • 23 classes de maternelle
  • 50 classes de primaire dont 2 CLISS soit 1620 élèves dont 97 élèves du RPI Douzillac-Beauronne

(ces chiffres sont indicatifs et soumis à modification pour la rentrée 2014).

C’est au niveau intercommunal que vont devoir se réfléchir :

  1. Le projet éducatif territorial
  2. La mise en place des nouveaux rythmes scolaires.

Déjà une réflexion a été menée sur les objectifs pédagogiques du temps périscolaire dont le principal est de participer au développement de futurs citoyens acteurs de leur vie.

Les autres étant :

  • Favoriser la détente, la liberté et l’autonomie
  • Faire de l’enfant un acteur de sa vie dans une logique citoyenne et éco-citoyenne
  • Privilégier la découverte du territoire intercommunal
  • Découvrir les métiers d’aujourd’hui et de demain
  • Développer la sensibilité et la créativité des enfants et leurs connaissances culturelles
  • Favoriser une vie saine dans un corps sain
  • Ouvrir l’enfant sur le monde extérieur.

La réforme des rythmes scolaires prendra effet en septembre 2014. Elle devra respecter le cadre légal fixé par l’état à savoir :

  1. L’enseignant doit être dispensé sur 9 demi journée incluant le mercredi matin soit 24 h de classe par semaine.
  2. La journée d’enseignement sera au maximum de 5h30 et la ½ journée de 3h30
  3. La pause méridienne ne pourra pas être inférieure à 1h30.

 

Trois hypothèses se dessinent, le temps périscolaire pourra se faire :

  • de 13h30 à 14h15 après la pause méridienne
  • de 15h15 à 16h30 après les activités pédagogiques
  • de 15h00 à 16h30 les mardi et jeudi

Une rencontre a eu lieu, à la mairie de Douzillac, le 18 octobre avec tous les acteurs de la vie scolaire : enseignants, élus, représentants des parents d’élèves soit 18 personnes.

Autour des constats posés par la future nouvelle communauté, bon nombre de questions ont émergées. L’organisation du temps périscolaire, les lieux, les activités, les personnels encadrants, les réglementations …

Un temps de travail est prévu tout au long de l’année afin que cette mise place se fasse au mieux dans le respect des règles, du projet intercommunal et en lien avec nos moyens humain, matériel et financier et comment tout ceci pourra s’intégrer dans le fonctionnement de l’intercommunalité qui a pris la compétence Petite Enfance.

Un challenge important à venir autant pour les élus que les parents d’élèves et les enseignants dans l’objectif du bien être des enfants.

 

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.