Bonjour à toutes et à tous!

L’été est déjà bien entamé et voilà qu’il faut recommencer à préparer la rentrée et toutes les bonnes et mauvaises augures qu’on y rattache. Pour Douzillac Mon Village, j’ai envie de croire qu’il n’y a que de bonnes perspectives à venir, avec quelques embuches certes, mais que le meilleur reste à venir !

Je ne peux m’empêcher de revenir une année en arrière, période à laquelle l’idée du site pour le village se formait dans ma tête. A l’époque c’était un dossier d’une vingtaine de pages rassemblant réflexions personnelles et ébauche de plan à la lumière de ma petite expérience dans le domaine numérique. Aujourd’hui, c’est un site internet relativement complet, avec une activité florissante et une équipe de personnes assez variée pour faire valoir sa différence tout en représentant assez fidèlement les personnes et organisations du village. Et ça me donne du panache !

Après, est-ce que tout roule comme sur des roulettes ? Certainement pas. N’avons nous pas créé de déceptions ? Sans aucun doute. L’apprentissage est souvent difficile, surtout quand on doit tracer son propre chemin. Un site internet citoyen et participatif, sans véritable hiérarchie ni règles claires, dans une commune rurale où encore bon nombre ne savent ce qu’est Google, l’étudiant en gestion que je suis pourrait être dubitatif. Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui les pratiques de collaboration sont au centre d’un nouveau discours positif qui contrebalance le tableau morose que l’on nous dépeint de la France. Qu’il s’agisse de l’économie collaborative, avec les sites de partage et de location de voitures, de logements ou encore d’outils, ou que l’on parle de journalisme participatif qui prend petit à petit le rôle d’une presse locale en crise, notre site a vocation à créer des solutions à des problèmes de nos jours : la convivialité, l’autonomie, la transparence, l’écologie…

A l’heure actuelle, nous comptons sur une poignée de personnes qui acceptent de donner de leur temps pour réfléchir à cette plateforme, l’alimenter et la bâtir. Il en faudra certainement plus si nous voulons que nos efforts soient durables.

Or, il y a une sorte de fatalité à admettre, et que je résumerai à une phrase entendue en classe l’an dernier : « Dans le modèle actuel, nous créons de la valeur au sein de l’entreprise privée, à qui nous donnons la grande partie de notre temps. Une bonne partie de ce temps est également consacré à servir l’intérêt public en reversant de l’argent à l’État et en accomplissant nos devoirs de citoyens. Puis en bonne dernière position arrivent les activités citoyennes, « non-lucratives », donc sans grande valeur. C’est ce que l’on fait en arrivant chez soi le soir, une fois que nous sommes bien fatigués ».

Ce site est le fruit de gens peut-être bien fatigués, qui n’ont pas forcément de compétences directes à la construction d’un site mais qui perçoivent l’intérêt, la valeur que celui-ci crée dans le village. Mon pari personnel, c’est que cette valeur mérite d’être mise au cœur d’un projet entrepreneurial, et c’est dans cette perspective que je rentre au pays à l’automne. Pour approfondir à temps plein les possibilités d’une plateforme numérique et des outils de terrain à y rattacher et pour offrir cette chance à d’autres communes à terme.

Il est temps donc pour moi d’établir un premier bilan de l’expérience Douzillac Mon Village, pour monter d’un cran le travail accompli. Mais pour cela, j’ai besoin de vous. J’ai besoin de vos retours d’expérience, de vos avis et de vos envies pour établir ce diagnostic. Pour cela, je vous serais extrêmement reconnaissant de remplir le sondage suivant qui ne prend que deux minutes : sondage Douzillac Mon Village.

Attention, mon propos n’est pas d’être considéré comme le « chef » de ce site, bien au contraire. L’objectif est que ce site puisse tourner un jour sans ma présence, grâce à l’implication de tous, sans que chacun n’est à bousculer son quotidien.

Le bilan ainsi réalisé sera présenté à mon retour à Douzillac, prévu pour le mois de Novembre. Et commencera une nouvelle année pleine je l’espère ! Mais en attendant, je vous souhaite une bonne fin de vacances et une bonne fête du village.

Paul Mariuzzo-Raynaud pour Douzillac Mon Village
paul.mariuzzo@gmail.com

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.