Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-questions utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux questions de septembre, et devinettes pour le mois lexapro and heart damage d’octobre.    

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 8 question QUIZZ 8 réponseIls attendaient la rentrée de l’école primaire bien sûr, et le retour des enfants terribles!      

La photo « Histoire de Douzillac » : Les cabanes La réponse de Tanneguy Arrou

Il s’agit bien sur de la cabane de Valay. C’est Louis de Beauce qui l’a faite construire dès 1920. D’environ 4 m², c’était sa petite cabine de bain nexium pdf où lui et sa famille pouvait se changer avant de se baigner et y entreposer également les rames de sa barque. A la génération suivante une poutre fut installée perpendiculairement à la rivière pour faire office de plongeoir. Dans les années 1975 à 85, c’était le lieu de baignade privilégie de la jeunesse douzillacoise en juillet et aout. Vers l’an 2000, une âme peu charitable est venue voler les tuiles et le propriétaire a alors cesse de l’entretenir. Elle a fini par disparaitre en 2005 suite a un affaissement de la berge. Mais une cabane remplace withdrawal symptoms of lexapro nausea l’autre. En effet, c’est en 2005 également que la societe de Chasse a installé la sienne. Le cadastre et la carte IGN nous signalent  » les cabanes  » au nord de Mauriac ( entre le Grand Thony et le Portail Rouge) . Ce sont les géomètres du 19ème siècle qui ont repéré ce lieu. Mais aujourd’hui nous avons perdu la mémoire de ces cabanes (sans doute des cabanes de forestiers). Dans 100 ans, reparlera-t-on de la cabane de Mr de Beauce? De la cabane des chasseurs? Ce sont les historiens du 22eme siècle qui ont la réponse.  

Questions du mois d’octobre :

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 9 question     Des panneaux de Douzillac, on en trouve un peu partout dans le village… Mais où se trouve celui-ci?    

La photo « Histoire de Douzillac » : La question de Tanneguy Arrou

Quelques lieux-dits sont ancrés dans notre memoire collective douzillacoise. Ils n’ont pas de grande surface geographique et n’ont jamais figure aux cadastres (actuel ou anciens).

Trou de Bouli

Le Trou de Bouli

Connaissez vous :

  1. Le Grand Fossé : facile ; pas d’indice
  2. Le Trou de Bouli : déjà connu au 18eme siecle. Nos amis pécheurs et chasseurs connaissent bien.
  3. Le Puits de la Clairette : C’est un puits communal. Au niveau historique, c’est le puits le plus important de la http://lipitoronline-generic.net/ plaine.

Où sont-ils? Que peut-on en dire de plus?      

Comments (1)

  • lopez

    Pour la photo détail, il s’agit du panneau de signalisation de la gare de Douzillac apposé sur la maison de garde barrière du PN39…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.