Comme chaque mois désormais, retrouvez nos jeux-questions utilisant des clichés de la commune pour en découvrir un peu plus sur le village. Réponses aux questions de mai 2015, et devinettes pour le mois de juin.

 

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

IMG_2730-1 Il fait bon parler latin à Douzillac… Mais où se trouve cette pièce architecturale, et que représente-t-elle ?

On continue donc avec le patrimoine chrétien de la commune, puisqu’il s’agit du calvaire présent au lieu-dit Jean-de-Pont, au-dessus du bourg. Découvrez en plus sur leur histoire.

 

La photo « Histoire de Douzillac » : les cours d’eau
La réponse de Tanneguy Arrou

L'Isle en aval du barrage de Fonpeyre

L’Isle en aval du barrage de Fonpeyre

Douzillac c’est le pays des sources et des ruisseaux. Mais il y a également 2 cours plus importants qui forment 70 % des limites de notre village : l’Isle et la Beauronne.

D’où viennent-elles? Où vont-elles? Quelle est l’étymologie de Isle et Beauronne?

L’Isle

« Arrose Douzillac » Voila une belle définition de mots croises pour définir l’Isle. Dans la réalité c’est plutôt « arrose Périgueux » que l’on rencontre. Avant Perigueux, elle naît en Haute-Vienne au lieu-dit Rongeras (404 m d’altitude) près de Nexon. Après un joli parcours de 235 km elle rejoint la Dordogne à Libourne (environ 10 m d’altitude).

Dans les textes anciens (11eme et 12eme siècle) elle s’écrit ELLE,HELA,ELLA,ESLA. C’est une racine celtique qui désigne des rivières comme l’Elle, l’Allier, l’Ille et Vilaine.

À partir du 13eme et 14eme siècle on se rapproche de l’orthographe actuelle avec ILLIA, ILLE et même INSULA.

La Beauronne

Sa source n’est pas exactement définie. C’est un ensemble d’étangs et de rus à Chanterac et Saint-Vincent-de-Connezac qui donnent naissance a la Beauronne. En Dordogne et en France il y a plusieurs Beauronne et pour la distinguer on peut l’appeler la Beauronne-de-Saint-Vincent. Elle serpente sur 10 à 15 km et rejoint l’Isle à la limite de St-Louis-en-l’Isle et St-Front-de-Pradoux un peu avant le château de Beaufort.

La Beauronne, c’est la rivière des castors : Du latin beber qui désigne l’animal brun qu’est le castor. Le suffixe onna (onde: unda en latin) indique l’eau ou la rivière.

Le castor n’est pas un animal rare à l’origine. Les Beauronne, leBeuvron, la Bievre, la Beuvrone… sont là pour en témoigner. Gageons que dans 20 ans on reverra peut-être des castors sur les rives douzillacoises.

Questions du mois de juin 2015

La Photo-Détail, par Georges Matignon :

QUIZZ 17 question

 

 

Où se trouve la signature du Général de Gaulle à Douzillac ?

Vous avez tout le mois de juin pour chercher! Où jusqu’au 18 juin pour les puristes…

 

 

La photo « Histoire de Douzillac » : la Tour de Grimoard
La question de Tanneguy Arrou

DMV 001Connaissez-vous la tour de Grimoard? Sans doute pas car elle n’existe plus depuis fort longtemps. Mais où était-elle? Quand a t-elle disparue? Qui était Grimoard?

1er indice : Elle n’était pas a Mauriac

2eme indice : Elle n’était pas loin de Mauriac

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.