Chaque mois, retrouvez les petites questions de Tanneguy Arrou sur l’histoire de la commune, et les réponses qui vont avec ! Ce mois-ci, on (re)découvre les vestiges d’une mission du diocèse dans le bourg de Douzillac, et nous revenons cent ans en arrière pour raconter les histoires intérieures de la Grande Guerre.

La photo « Histoire de Douzillac » : Au cœur du village
La réponse de Tanneguy Arrou

Une autre mission est passée en 1930

Au sortir de la Révolution, l’Eglise de France était désorganisée : églises non entretenues, presbytères vendus comme biens nationaux, clergé ayant subi des persécutions et décimé… En Dordogne, le phénomène est aggravé car le Diocèse de Périgueux disparait et est rattaché à celui d’Angoulême (de 1801 à 1817 ).

Au niveau national on verra un travail de reconquête, de rechristianisation : ce sont entre autre les Missions Paroissiales. Elles duraient une à plusieurs semaines. Dans les villes et villages, des missions diocésaines venaient en retraite et effectuaient des  » prédications extraordinaires ». Chaque mission était l’occasion d’ériger une croix au cœur du village : c’est la Croix de Mission, comme celle de 1872 dans le bourg du village.

En Dordogne la 1ère mission connue est celle de Bergerac (1810) ; La Révolution de Juillet 1830 y mit un terme mais elles reprirent vers 1840 et tout le long du 19ème siècle. Une autre mission aura lieu à Douzillac du 2 au 23 février 1930 comme l’indique le cadre accroché par Mr François sur le pilier central de l’église.

La photo « Histoire de Douzillac » : Et ce fut la Grande Guerre
La question de Tanneguy Arrou

Histoire

Un casque de Poilu

Il y a 100 ans la France était en guerre. Nos poilus bénéficiaient rarement de quelques permissions et ils revenaient à Douzillac dans leur  bel uniforme. C’était un peu de guerre (paisible) qui venait s’inviter au village. Précisons qu’à l’époque il n’y avait ni radio, ni télévision, ni  internet… La guerre c’était loin.

Mais en 1917, on a vu des soldats étrangers à Douzillac. Que venaient-ils faire ? Quel uniforme portaient-ils  ?

Enregistrer

Enregistrer

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.