Chevalier-Lareygne

Chaque mois, retrouvez les petites questions de Tanneguy Arrou sur l’histoire de la commune, et les réponses qui vont avec ! Ce mois-ci, nous creusons l’histoire de nos nouveaux noms de rue, avec l’origine du blason de Douzillac, et une question sur Léon Chevalier-Lareygne, qui longe désormais la voie ferrée coté Niautouneix.

La photo « Histoire de Douzillac » : la famille Grimoard
La réponse de Tanneguy Arrou

La famille de Grimoard est connue en Périgord depuis le Xème siècle. On connait un abbé de St-Astier, un évêque d’Angoulême, un evêque de Saintes. La famille de Grimoard est également présente à Mauriac peu après 1253.

A la fin du XIVème siècle, c’est Audoin de Taillefer qui est Seigneur de Mauriac. En 1382, son oncle Guillaume de Grimoard (sans postérité) le nomme légataire – à charge pour lui de porter le nom et les armes de Grimoard, ce qui fut fait.

On le présente alors ainsi : Audoin de Taillefer, écuyer, Seigneur de Taillefer, Mauriac, la Grimoardie, etc…. Le blason des Grimoard flottera ainsi à Mauriac pendant près de 200 ans.

C’est aujourd’hui le blason de notre commune.

 

 

 

 

 

 

La photo « Histoire de Douzillac » : Léon Chevalier-Lareygne
La question de Tanneguy Arrou

Chevalier-LareygneTous les historiens qui abordent l’histoire locale aiment à citer le nom de Chevalier-Lareygne qui sent bon le terroir et la respectabilité.

Le patronyme Chevalier évoque la Chevalerie (institution militaire et religieuse de l’époque féodale). Le nom Lareygne vient du lieu-dit Las Reignas qui se situe entre Fonpeyre et La Vaurille ; c’est un dérivé d’un mot celte désignant les forges dont on connait aujourd’hui l’emplacement exact dans la plaine.

Qui était Léon Chevalier Lareygne ( 1809 – 1880 ) ?

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.