Chevalier-Lareygne

Chaque mois, retrouvez les petites questions de Tanneguy Arrou sur l’histoire de la commune, et les réponses qui vont avec ! Ce mois-ci, nous creusons l’histoire de nos nouveaux noms de rue, avec le nom de rue le plus long de la commune, et la préparation du prochain tour de France sur les coteaux douzillacois!

La photo « Histoire de Douzillac » : Léon Chevalier-Lareygne
La réponse de Tanneguy Arrou

Chevalier-Lareygne

Dans son livre « On nous écrit de Douzillac  » publié en 2010 André Chavatte a repris l’ensemble des écrits historiques ou romanesques que l’on a pu retrouver de Léon Chevalier Lareygne (1809-1880). Il le présente ainsi : « Issu d’une très ancienne famille douzillacoise …  »

Après de bonnes études de droit il suit le parcours logique d’un notable du 19ème siècle qui aura connu la Monarchie, la seconde République, le second Empire et la troisième République.

En 1836 il reprend l’étude de notaire de son oncle que tenait déjà son grand-père. Comme son oncle il sera également Maire de Douzillac (1855-1870 ). Il exercera également les fonctions de Juge de Paix des cantons de Neuvic et Mussidan. Il est proche du grand député et Ministre de l’époque – Oscar Bardi de Fourtou – qui vient prendre le pouls de la province auprès de notables comme lui.

Son premier article historique recensé concerne le château de Neuvic (1837) qui lui vaudra les remerciements du Comte de Mellet propriétaire du château. Beaucoup d’autres écrits historiques et/ou romanesques viendront par la suite dont « La légende de Mauriac  » en 1845.

Il est assurément le premier historien (à l’époque on parle d’antiquaire) des cantons de Neuvic et Mussidan. Notons qu’il faudra attendre 1874 pour que soit créée à Périgueux la Société Historique et Archéologique du Périgord.

La photo « Histoire de Douzillac » : Un cycliste Douzillacois
La question de Tanneguy Arrou

tour de franceLe « Tour de France » a été créé en 1903. La 106ème édition va démarrer dans un peu plus d’un mois.

Un douzillacois y a participé à plusieurs reprises.

Comment s’appelait-il ?

Quelles années a-t-il concouru ?

Un indice : C’était avant guerre

Un deuxième indice : C’était avant la Grande Guerre

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.