Chaque mois, retrouvez les petites questions de Tanneguy Arrou sur l’histoire de la commune, et les réponses qui vont avec ! Ce mois-ci, on continue à suivre les traces de GIs américains dans nos contrées, avant de chercher celles des Lorrains et de leur croix à Mauriac.

La photo « Histoire de Douzillac » : Et ce fut la Grande Guerre – 2
La réponse de Tanneguy Arrou

Histoire GI NiautouneixNovembre 1917 : En allant au front les Américains eux aussi ont eu leur contingent de morts et de blessés. Ils auront donc besoin de zones de replis pour installer leurs formations hospitalières et la vallée de l’Isle a participé à cet accueil. Montpon-sur-l’Isle (en fait l’hôpital de Vauclaire ) a accueilli les soldats les plus lourdement atteints.

Fin septembre 1918, le château de Neuvic (28 pièces) a servi d’abri pour les convalescents. Ils y resteront jusqu’à fin novembre. Mais l’histoire n’en reste pas là car en 1924 c’est le Capitaine Philip Hemenway Chadbourne qui rachète le château de Neuvic (Il y avait séjourné 6 ans plus tôt). Il y créera ce que l’on a appelé « l’Ecole Américaine » ou plus exactement : Vacation adventures for American boys, qui perdurera jusqu’en 1931.

C’est le 22 septembre 1918 que la formation hospitalière américaine arrive à Douzillac et aux Niautouneix plus précisément. Mlle Edwige Chevalier Lareygne héberge un Capitaine et un Lieutenant. Avec M. Jean Dessagne elle accueillera également une centaine d’hommes : infirmiers et convalescents. Comme à Neuvic ils repartiront vers le mois de novembre 1918.

Aux Niautouneix il existait autrefois une cavité naturelle (section AN n° 149) aujourd’hui comblée. Dans les années 1960 on y a retrouvé des boites de rations de l’Armée Américaine et des béquilles en bois comme on les faisait au début du 20ème siècle.

La photo « Histoire de Douzillac » : Une Croix de Lorraine à Mauriac
La question de Tanneguy Arrou

Croix Lorraine MauriacNous sommes là à quelques dizaines de mètres du Château de Mauriac.

Mais que vient donc faire là cette croix de Lorraine ?

Quand a-t-elle été érigée ?

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).