Les Bernardoux

Chaque mois, retrouvez les petites questions de Tanneguy Arrou sur l’histoire de la commune, et les réponses qui vont avec ! Ce mois-ci, les Douzillacois se passionnent pour l‘histoire de Jacquou et des Bernardoux.

La photo « Histoire de Douzillac » : les Trente Glorieuses
La réponse de Tanneguy Arrou

JacquouAvant guerre, quelques éléments de la modernité étaient déjà arrivés a Douzillac : le chemin de fer et la route départementale (dite alors route de grande circulation) au 19ème siècle. En 1937 on a eu une première révolution avec l’électricité qui est entrée dans les maisons.

L’arrivée de l’eau de la ville en 1957 va à nouveau révolutionner la vie des douzillacois. Pour les hameaux les plus éloignés, il faudra attendre 1970,1971 ou 1972. Fini alors l’eau que l’on va tirer au puits. Bientôt les lave-linge rendent caducs les lavoirs publics et la corvée de linge.

En octobre 1969 un évènement tout particulier va passionner les périgourdins : le film Jacquou le Croquant réalisé par Stellio Lorenzi. Les douzillacois vont s’émerveiller pour Jacquou, pour Lina, la Fantille, le Chevalier de Galibert, le terrible Comte de Nansac et l’inoubliable Curé Bonnal. En octobre 1969, on comptait 2 télévisions aux Niautouneix ; on peut estimer aujourd’hui qu’il y en a environ 2 par maison.

La photo « Histoire de Douzillac » : Quelques lieux-dits
La question de Tanneguy Arrou

Les BernardouxLes noms, les prénoms des occupants d’un lieu-dit est une source intéressante pour la toponymie :

LES BERNARDOUX : hameau antérieur au 17ème siècle. C’est incontestablement un diminutif de Bernard, qui pourrait désigner les héritiers d’un dénommé Bernard.

JEAN DE PONT : hameau tout près de l’église (12ème siècle). Pourrait désigner l’habitation de Jean de ou du pont (un futur Jean Dupont) ou d’un autre Jean originaire de Pons en Charente.

A Douzillac, beaucoup d’autres lieux-dits tirent leur origine d’un nom ou d’un prénom.

Quels sont-ils ?

Comments (1)

  • michel delpech

    Toujours très intéressantes les questions de Tanneguy. Passionnant l’histoire du village que j’ai découvert cette année…bien que j’y ai eu des « ancêtres » !
    Michel D de Bordeaux

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.