Voici un petit article sur le plus connu des rongeurs forestiers français. Mais si… vous le connaissez… si je vous dis : un petit rongeur roux, une noisette entre les pattes, une grosse queue touffue et qui fait pâlir d’envie les grimpeurs-élagueurs… Vous me dites l’écureuil roux, bien évidemment.

morphologie écureuil roux


répartition mondiale écureuil roux

 

Bien qu’il fréquente parcs et jardins urbains, l’écureuil roux (Sciurus Vulgaris) est principalement forestier.  Arboricole, il vit essentiellement en haut des arbres, le tronc ne lui servant que d’ascenseur pour accéder au sol. Ce petit rongeur ( 250 à 400 g) apprécie les forets de conifères où il trouve les fameuses pommes de pin. Mais ce petit rongeur est un opportuniste très débrouillard. En fonction des saisons, il se régale  de fruits secs, baies, noix et noisettes, graines de charme, glands… il ne rechigne pas non plus sur quelques jeunes rameaux et bourgeons, grignote  des champignons. Il lui arrive même de faire quelques entorses à son régime herbivore et granivore si les denrées se font rares. En effet, il peut consommer des escargots, des insectes, voir des œufs et des oisillons.

Son régime alimentaire est diversifié car il doit subvenir à ses besoins durant toute l’année. Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’écureuil n’hiberne pas. Par contre, il se prépare… Il dispose de nombreuses cachettes au sol, sous les souches par exemple et dans les arbres  qu’il remplit de provisions tout l’été. Il a bien plus le tempérament de fourmi que de cigale. Malheureusement, il aurait aussi une mémoire de lièvre, c’est alors la foret qui en profite grâce à la germination des fruits oubliés.

En ce moment, vous aurez davantage de chances de le croiser en fin de matinée, quand les températures sont acceptables. Son territoire est plutôt étendu, il faut compter entre 2 et 5 hectares par écureuil quand les aliments abondent. Bien que vaste, il est plutôt fidèle à son territoire, hormis durant la période des amours. Les écureuils jouent alors à cache-cache dans les arbres et des courses-poursuites spectaculaires résonnent dans les houppiers. Environ 40 jours après ses rencontres endiablées, la femelle va engendrer 1 à 6 petits en fonction de sa condition physique et de la nourriture disponible. Elle allaitera les petits pendant deux mois et devra assurer seule l’élevage, parfois deux fois dans l’année.

 

nid écureuil

Ce sont des boules de 30 cm de diamètre haut perchées, qui accueillent la petite famille. Composées de petites branches et brindilles, tapissés de mousse, feuilles et d’herbe, ce sont des hottes. Si la femelle est dérangée, elle déplace ses petits dans un autre nid.

Bien que perchés entre 5 et 15 m de haut, les petits sont vulnérables. Ils sont la proie de la Martre des pins, du Chat sauvage, de l’Autour des palombes et de la Buse. Au sol, bien que bien camouflé, c’est le Renard roux, le Chien et surtout le Chat domestique qui devient redoutable.

Le parasitisme est également un facteur de mortalité pour les écureuils ; vers, puces, tiques sont vecteurs de maladie et affaiblissent les jeunes pendant l’hiver. Seuls 15 à 25% des jeunes atteignent l’âge d’un an. C’est pourquoi l’espérance de vie d’un écureuil en liberté est de six mois à 3 ans environ (en captivité, 7-10 ans).

L’homme a également été un prédateur non négligeable pour l’écureuil en France. Il était autrefois chassé pour sa fourrure, sa viande et suite aux dégâts qu’ils occasionnent parfois au peuplement forestier. C’est en 1981 que ce petit mammifère fut protégé. Il est encore chassé en Sibérie pour sa fourrure.

squirrel-652152_1920

Un peu d’histoire…. Un peu de folklore… un peu d’imagination.

Les dames romaines de l’antiquité avaient des écureuils apprivoisés en guise d’animaux de compagnie.

L’écureuil était sacrifié lors des cérémonies des solstices par les Germains et les Anglo-Saxons. Cela devait être certainement en rapport avec une légende allemande qui considérait l’écureuil sacré à cause de sa couleur flamboyante.

Si vous rêvez d’un écureuil, celui-ci vous avertit de préparer l’avenir, vous préparer à de grand changement.

Le saviez-vous ?

Il existe plus de 250 espèces d’écureuils dans le monde, le plus petit mesure 13 cm, le plus grand 90 cm.

Petit +

Si vous trouvez un écureuil en détresse, je vous invite à lire l’article  du muséum national d’histoire naturelle dont je vous mets le lien suivant. C’est une mine d’or.

http://ecureuils.mnhn.fr/ecureuil-roux/ecureuil-en-detresse/qui-contacter

http://ecureuils.mnhn.fr/ecureuil-roux/ecureuil-en-detresse/les-premiers-gestes

squirrel-164370_1280

Sources:

Ecureuils d’Europe occidentale : Fiches descriptives. J.-L. Chapuis et J. Marmet (2006), MNHN, Paris.

Guide des traces d’animaux, delachaux et niestlé

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.