cuisine traditionnelle périgourdine

Chaque mois, retrouvez les petites questions de Tanneguy Arrou sur l’histoire de la commune, et les réponses qui vont avec ! Ce mois-ci, nous retrouvons des bretons sur notre route, et nous remettons au goût des jours les joyaux de la cuisine traditionnelle périgourdine.

La photo “Histoire de Douzillac” : Lau payrau dau bretoux
La réponse de Tanneguy Arrou

lau payrau dau bretouxLau payrau dau bretoux que l’on écrirait plutôt lo peyro dau bretoux dans un parfait occitan, c’est “la pierre des bretons”.

Elle se situait sur le Biacle à la limite de la Vaurille et des Prés de la dame (section AN du cadastre). On avait disposé là 3 pierres qui permettaient d’enjamber le Biacle en hiver. La plus grande (la pierre des bretons) mesurait un peu plus de 60 cm de haut . Vers les années 1965 on a renforcé le chemin et placé une buse au niveau du Biacle pour faciliter le passage des tracteurs. La pierre des bretons a disparu lors de ces travaux.

Elle avait sans doute été installée là vers le 12ème ou le 14ème siècle. On imagine alors volontiers qu’elle a alors été déplacée de quelques dizaines de mètres.

Avec le monolithe situé à côté de la Mairie c’est la 2ème pierre d’époque celtique répertoriée dans la commune.

Remerciements à Marc et Jeannot Duponteil pour les renseignements qu’ils ont pu fournir.

La photo “Histoire de Douzillac” : La cuisine périgourdine traditionnelle
La réponse de Tanneguy Arrou

La photo représente 3 accessoires incontournables de la cuisine périgourdine traditionnelle. Ils sont tous les trois de Douzillac.

A quoi servaient-ils ?

L’un d’entre eux est décoré. Il affiche une date (1879) et des initiales (AC) .On a pu déterminer son origine exacte. À quel douzillacois connu habitant le bourg a-t-il pu appartenir ?

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.