Suivez l’actu du projet Douzi’Action, les nouveautés du site et les événements générés par la communauté douzillacoise.

Du (re)nouveau sur le site

Tranquillement mais sûrement, un travail de mise à jour s’effectue sur le site pour offrir une information la plus actualisée possible sur les acteurs locaux et le territoire. Il ne tient qu’à vous de faire remonter toute erreur ou approximation que vous retrouverez au cours de votre visite via les commentaires.

Dans le cadre de cette mise à jour, vous pourrez découvrir une nouvelle page dans l’onglet « Ma Mairie » intitulée « Documents publics« . Cette page a vocation à réunir l’ensemble des compte-rendus de réunions et communications de la municipalité, dans une logique de transparence et de participation de chacun.

Les menus « Écoles » et sous-menus de « Ma Mairie » ont été réactualisées à la lumière des principaux responsables, n’hésitez pas à en faire autant.

 

Mise à jour du site : on a besoin de vous!

Avec la rentrée scolaire, tout le monde change son agenda! Les associations élisent leur bureau et préparent leurs événements, l’école transforme son organisation pour s’adapter aux nouveaux rythmes scolaires, la bibliothèque renouvelle son équipe et ses livres pour votre plus grand plaisir, les commerces augmentent (ou baissent?) leurs prix et proposent de nouveaux services, les équipes sportives ont un nouveau calendrier… Bref, que de nouvelles informations à assimiler!

Le site Douzillac Mon Village ayant vocation à reproduire aussi fidèlement que possible agendas et services sur le territoire communal, il est de bon augure de faire une mise à jour générale de ses pages! Alors plutôt que d’apprendre au détour d’une conversation un changement de statut ou d’horaire, chacun des lecteurs est invité à faire la chasse aux erreurs et aux modifications à apporter. C’est l’occasion également de relifter certaines présentations trop sommaires, des photos trop vieilles et de laisser place à votre créativité.

Pour toute modification à opérer, je vous serai reconnaissant de m’écrire à l’adresse suivante : paul.mariuzzo@gmail.com

Le site sera amené à terme à déléguer autant que possible les mises à jour à réaliser ainsi que la rédaction du contenu aux acteurs concernés. Mais pour l’heure, la mise en place technique et organisationnelle d’une telle répartition des tâches est encore un challenge non résolu (mais ça va pas tarder!).

En attendant, je mettrai régulièrement à jour cet article pour faire état des principales modifications opérées au cours des prochains jours :

Réunion Douzillac Mon Village – Vers un projet associatif à 3 étages

Mercredi 28 mai, j’invitai l’ensemble de la population douzillacoise à faire le bilan du développement du site Douzillac Mon Village et à interroger son futur. Avec une fréquentation en hausse et un contenu toujours plus large, de nouveaux défis pointent le bout de leur nez, et l’opportunité d’une création d’association se pose. Voici ici un compte-rendu un peu romancé de la rencontre. De l’idée de départ à la forme actuelle du site Douzillac Mon Village, il n’y a … que plein de petits pas! L’idée de cette rencontre était tout d’abord de retracer le chemin parcouru tant pour les néophytes venus par curiosité que les habitués du projet, qui contribuent sur une portion du site mais n’ont pas toujours l’occasion de voir l’ensemble. Pour cela, retrouvez la présentation faite lors de la réunion ici, avec les chiffres-clés et principales interrogations. Après ce rappel des faits, les personnes présentes étaient invitées à partager leur ressenti. Plusieurs remarques et interrogations ont émergé, avec les apports suivants : 1) Le premier objectif est de répartir la charge de production de contenus à travers les différents acteurs concernés, et donc former les intervenants choisis. En effet, le volume d’articles rédigés par un seul éditeur, moi-même, est très important, trop important (environ 3/4). Cependant, une partie du contenu brut (textes, photos…) est de plus en plus transmis par d’autres personnes. C’est par un travail de répartition du travail et de formation que nous pourrons arriver à une structure idéale. Ainsi, l’absence d’une personne ne sera pas dangereuse pour le bon fonctionnement du site, comme c’est trop souvent le cas dans des communes voisines. 2) Étant donné le faible montant exigé pour les frais du site (environ 40€), est-il pertinent de http://ciprogeneric-pharmacy.net/ créer une nouvelle association? Le projet pourrait-il être intégré à une autre association? Pour rappel, l’une des idées maitresses du site est qu’il diffère des sites traditionnels en ce que ce n’est pas un site municipal. De cette façon, l’ensemble des acteurs du village peuvent prendre part à la vie du site, qui devient plus animé et moins institutionnel que la moyenne. Pour cette raison, il semblait important que l’organe flagyl medication de décision, le comité de pilotage jusqu’ici, n’émane pas majoritairement d’une organisation, ni ne soit attaché par une quelconque obligation particulière (financière, technique…). Au-delà de ça, il faut rappeler que chaque association a son équipe, son objet social et ses finances, et autant l’idée du site n’est pas pesante financièrement, autant la démarche de laquelle elle émane lui est propre. La rattacher à une entité particulière, c’est risqué de troubler un certain ordre des choses. De plus, si l’activité entourant le site ne requiert pas de gros transferts pour l’heure, la volonté de proposer des activités tant sur la durée (club « techno »/intervention chez les particuliers) que ponctuellement (événements pouvant intégrer une composante numérique, ou pas…) pourrait changer cet état de fait. L’association deviendrait alors un nouvel espace d’expression pour ses adhérents et vecteur d’une dynamique locale conviviale.   Finalement, c’est une idée d’une fusée à trois étages qui a certainement permis lexapro withdrawal symptoms last de mieux cerner ce que pourrait être le futur du site. Un premier étage serait composé de l’ensemble des acteurs concernés par le contenu du site (municipalité, associations, commerçants, école…) dont le challenge sera de désigner des contributeurs directs (photos, texte…) et des éditeurs à même d’écrire directement sur le site. Le second pourra réunir toutes les personnes intéressées par les outils numériques et ses dérivés afin d’améliorer la forme du site, de créer des groupes d’intérêts (photos, texte, fabrication…). Tous pourront alors contribuer à la réalisation d’événements au cours de l’année, devenant le troisième étage de l’édifice.

Prochaines étapes de la création du projet associatif :

1) Organiser des rencontres réunissant chaque groupe d’acteurs concernés par le contenu du site, afin de mettre un plan de formation et de production des informations sur le site. 2) Réunir les personnes intéressées par l’outil numérique afin d’établir un groupe de réflexion dynamique, noyau du projet 3) Rassembler tout ce beau monde pour flagyl antibiotic finaliser le projet associatif et discuter des éléments citoyens à intégrer au site.   En bonus, voici quelques idées d’événements à organiser à l’avenir : geocaching– Un Event Geocaching : Il s’agit d’une chasse au trésor réalisée à l’aide d’un GPS ou smartphone sur un territoire, à la recherche de caches disséminées autour des points d’intérêts du village. Cette pratique rassemble une communauté croissante et devient vecteur de mobilisation locale. – Une « Opération Libre Douzillac » : Dans la lignée du mouvement Open Data (données ouvertes) qui milite pour mettre à disposition des citoyens toute sorte de données détenues par les institutions publiques ou les citoyens, « l’Opération Libre » consiste en un événement sur un week-end où la population est invitée à partager ses photos, récits, et à cartographier le village. Une première opération a eu lieu à Brocas, un petit village de 800 habitants dans les Landes, en avril 2013. Le manuel d’organisation d’un tel événement est disponible ici. opération libre       PS : Cet article est le 100ème posté sur le site Douzillac Mon Village! Et ce n’est que le début!

1ère réunion de l’assemblée constituante de la future association du site Douzillac Mon Village

Ordre de mobilisation généraleMercredi 28 Mai, à 18h30, à la Salle des Gîtes de Douzillac aura lieu la première Assemblée constituante de la future association en charge de la gestion du site internet Douzillac Mon Village, et plus encore. A ce titre, TOUS les douzillacois sont
conviés pour découvrir l’envers du décor et partager leur avis sur ce que devrait être un site aux couleurs du village.

Pour vous convaincre de venir faire un tour, 4 bonnes raisons :

  • Un site municipal d’une commune rurale périclite souvent quelques mois après sa création, faute d’organisation solide, et ce n’est pas ce qu’on veut…
  • Le site est l’occasion de rassembler les gens autour de
    hobbys communs : l’écriture, l’image, les nouvelles
    technologies…
  • Une nouvelle association, c’est
    toujours l’occasion de rencontrer des gens et créer du lien !
  • Vous êtres « trop vieux » pour vous mettre à Internet? On peut peut-être réfléchir à une version papier pour vous!

 

Alors citoyen, membre d’association, commerçant, artisan, jeunes et moins jeunes, nous vous attendons nombreux!

La pré-rentrée de Douzillac Mon Village

Bonjour à toutes et à tous!

L’été est déjà bien entamé et voilà qu’il faut recommencer à préparer la rentrée et toutes les bonnes et mauvaises augures qu’on y rattache. Pour Douzillac Mon Village, j’ai envie de croire qu’il n’y a que de bonnes perspectives à venir, avec quelques embuches certes, mais que le meilleur reste à venir !

Je ne peux m’empêcher de revenir une année en arrière, période à laquelle l’idée du site pour le village se formait dans ma tête. A l’époque c’était un dossier d’une vingtaine de pages rassemblant réflexions personnelles et ébauche de plan à la lumière de ma petite expérience dans le domaine numérique. Aujourd’hui, c’est un site internet relativement complet, avec une activité florissante et une équipe de personnes assez variée pour faire valoir sa différence tout en représentant assez fidèlement les personnes et organisations du village. Et ça me donne du panache !

Après, est-ce que tout roule comme sur des roulettes ? Certainement pas. N’avons nous pas créé de déceptions ? Sans aucun doute. L’apprentissage est souvent difficile, surtout quand on doit tracer son propre chemin. Un site internet citoyen et participatif, sans véritable hiérarchie ni règles claires, dans une commune rurale où encore bon nombre ne savent ce qu’est Google, l’étudiant en gestion que je suis pourrait être dubitatif. Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui les pratiques de collaboration sont au centre d’un nouveau discours positif qui contrebalance le tableau morose que l’on nous dépeint de la France. Qu’il s’agisse de l’économie collaborative, avec les sites de partage et de location de voitures, de logements ou encore d’outils, ou que l’on parle de journalisme participatif qui prend petit à petit le rôle d’une presse locale en crise, notre site a vocation à créer des solutions à des problèmes de nos jours : la convivialité, l’autonomie, la transparence, l’écologie…

A l’heure actuelle, nous comptons sur une poignée de personnes qui acceptent de donner de leur temps pour réfléchir à cette plateforme, l’alimenter et la bâtir. Il en faudra certainement plus si nous voulons que nos efforts soient durables.

Or, il y a une sorte de fatalité à admettre, et que je résumerai à une phrase entendue en classe l’an dernier : « Dans le modèle actuel, nous créons de la valeur au sein de l’entreprise privée, à qui nous donnons la grande partie de notre temps. Une bonne partie de ce temps est également consacré à servir l’intérêt public en reversant de l’argent à l’État et en accomplissant nos devoirs de citoyens. Puis en bonne dernière position arrivent les activités citoyennes, « non-lucratives », donc sans grande valeur. C’est ce que l’on fait en arrivant chez soi le soir, une fois que nous sommes bien fatigués ».

Ce site est le fruit de gens peut-être bien fatigués, qui n’ont pas forcément de compétences directes à la construction d’un site mais qui perçoivent l’intérêt, la valeur que celui-ci crée dans le village. Mon pari personnel, c’est que cette valeur mérite d’être mise au cœur d’un projet entrepreneurial, et c’est dans cette perspective que je rentre au pays à l’automne. Pour approfondir à temps plein les possibilités d’une plateforme numérique et des outils de terrain à y rattacher et pour offrir cette chance à d’autres communes à terme.

Il est temps donc pour moi d’établir un premier bilan de l’expérience Douzillac Mon Village, pour monter d’un cran le travail accompli. Mais pour cela, j’ai besoin de vous. J’ai besoin de vos retours d’expérience, de vos avis et de vos envies pour établir ce diagnostic. Pour cela, je vous serais extrêmement reconnaissant de remplir le sondage suivant qui ne prend que deux minutes : sondage Douzillac Mon Village.

Attention, mon propos n’est pas d’être considéré comme le « chef » de ce site, bien au contraire. L’objectif est que ce site puisse tourner un jour sans ma présence, grâce à l’implication de tous, sans que chacun n’est à bousculer son quotidien.

Le bilan ainsi réalisé sera présenté à mon retour à Douzillac, prévu pour le mois de Novembre. Et commencera une nouvelle année pleine je l’espère ! Mais en attendant, je vous souhaite une bonne fin de vacances et une bonne fête du village.

Paul Mariuzzo-Raynaud pour Douzillac Mon Village
paul.mariuzzo@gmail.com

20 avril : Tournoi de poker en famille

Le 20 avril se tiendra au Moneta le premier tournoi de poker organisé en partenariat avec le projet Douzi’Action (prochainement « Douzillac mon village »). Celui-ci se déroulera sous la supervision d’un joueur hors-pair(e), Johan Dupuy.

Au programme : 2 tables de poker qui tourneront toute la soirée dès 18h00. Aucune mise est en jeu, l’objectif étant avant tout de tester la popularité du jeu auprès de la population douzillacoise et de passer un moment agréable.

Parallèlement, le Moneta vous propose un ensemble de snacks divers – charcuterie/salade composées / croque-monsieur / hamburger – pour un prix avoisinant 10€. En ce qui concerne les boissons, petit rappel sur les consommations de base :

– Le demi de bière : 2€30,

– Le Coca : 2€

– Le Ricard : 2€20

16 places sont disponibles, novices comme experts sont les bienvenus. Pour réserver une place, contactez Johan Dupuy au 06 12 71 09 97 ou par courriel : girondin24@hotmail.fr