Nouveauté Les fausses cartes d'identité sont vendues comme souvenirs dans les magasins d'artisanat

Les magasins d'artisanat de Bach Wen proposent à la vente de fausses cartes d'identité de fantaisie, ainsi que des cartes postales panoramiques galloises imprimées de qualité et des objets d'art populaire traditionnel. Les gens qui visitent la baie de Caernarfon et les régions avoisinantes du nord du Pays de Galles sont souvent étonnés d'apprendre qu'il est possible d'acheter des cartes d'identité souvenirs comme un article mémorable à rapporter à la maison, comme cadeau surprise pour leurs proches ou leurs amis chers ! Cependant, il faut rester vigilant et se méfier des escroqueries https://freedomfakes.is/faq/, pour obtenir un authentique produit artisanal de contrefaçon de haute qualité, qui a été fabriqué avec amour et compétence. Une mise en garde s'impose : ces faux ne sont que des articles de fantaisie, vous ne devez pas tenter de les utiliser à des fins illégitimes. Sinon, passez un bon moment au Pays de Galles !

Douzillac News

Faune et Flore de Douzillac: La Cardamine des près

C’est le moment d’observer la Cardamine des près, Cardamine pratensis, L.. La carda, quoi ??? Vous la reconnaissez, j’en suis certaine. Elle s’épanouie sur les terrains frais, les fossés et talus depuis maintenant un mois. Son petit nom des campagnes: la cressonnette ou le cresson des près. Qui dit cresson, dit papille qui s’émoustille… pas […]

Jeu d’Avril – La petite Histoire de Tanneguy Arrou

Chaque mois, retrouvez les petites questions de Tanneguy Arrou sur l’histoire de la commune, et les réponses qui vont avec ! Ce mois-ci, nous creusons l’histoire de nos nouveaux noms de rue, avec l’histoire de René de Monteil (Valay), et la première interrogation sur la famille Grimoard, désormais installée au stade! La photo « Histoire de […]

Faune et Flore de Douzillac: la petite pimprenelle

  La douceur du soleil a réveillé la nature ces deux dernières semaines. Tout le monde dehors pour observer son retour !!! Bien que la saison s’annonce trop tôt pour beaucoup, je ne compte pas perdre une once d’émerveillement et pourquoi pas réveiller mes papilles en cueillant quelques plantes sauvages. Focus sur la petite pimprenelle…